Débarquement de vérotiers dans la Baie d'Authie

Identification du bien culturel

N°Inventaire

D 1955.K.89 ; K89 (Ancien numéro) ; RF 889 (Numéro musée propriétaire)

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Débarquement de vérotiers dans la Baie d'Authie

Précision auteur

Péronne, 1852 - Arras, 1915 ; Il est issu d'une longue lignée de magistrats et d'une des plus anciennes familles de Péronne, ce qui explique que le jeune Francis ne reçoit l'approbation paternelle pour s'adonner à la peinture que contre la promesse d'entamer des études de droit. Il obtient donc brillamment son doctorat en droit pour ensuite ne plus se consacrer qu'à la peinture. Son talent évident lui ouvre les portes des ateliers des peintres Lefebvre et de Lepic. Peintre d'Histoire, de marine, aquafortiste, portraitiste, les récompenses se succèdent tout au long de ses expositions au Salon des Artistes Français de 1875 à 1914. Hors-Concours à 31 ans, Chevalier de la Légion d'Honneur à 37 ans, Edouard Herriot dira de lui ' le crayon d'Ingres, la palette de Delacroix '. Ce ' metteur en scène ' remarquable obtient la médaille d'or en 1889 et la médaille d'honneur du Salon en 1899, ainsi que la médaille d'or de l'Exposition Universelle en 1900. Pris d'un intense amour pour la mer et pour la population côtière, Francis Tattegrain fait partie des nombreux artistes qui s'installent à Berck au XIXe siècle. Il marque une préférence pour les sujets dramatiques, tragiques voire sinistres, et il les traite avec une simplicité qui n'exclut pas l'émotion. Ses compositions sont souvent d'un réalisme hardi, mais toujours harmonieuses ; sa peinture franche, son coloris juste, soulignent ces drames d'ordinaire rendus très voyants par leurs grandes dimensions. En 1888, il offre au Musée Alfred Danicourt et à ses concitoyens péronnais un exceptionnel Débris du Trois-Mâts Majestas. Francis Tattegrain meurt dans le Pas-de-Calais durant la Première Guerre Mondiale. C'est le général français BOICHUT qui, témoignant dans ses Mémoires, nous éclaire sur cette mort : ' Le 1er janvier 1915, la palette à la main, l'illustre peintre Francis Tattegrain mourait à 63 ans, au champ d'honneur, alors qu'il reconstituait, sous les obus, l'esquisse du beffroi d'Arras. '

Ecole-pays

France

Période de création

19e siècle

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

Hauteur avec cadre en cm 200 ; Largeur avec cadre en cm 270 ; Hauteur en cm 255 ; Largeur en cm 155

Inscriptions

Signé, daté

Précisions inscriptions

Signé et daté coin inférieur Droit : F.TATTEGRAIN ; Au dos : LUX 417

Etat du bien

Bon état

Précisions sujet représenté

Hiver sur le littoral, avec blocs de glace (confluent Manche et rivière Authie) et neige sur les dunes. Nombreux personnages, femmes et adolescents, vérotiers de retour de leur chasse au ver arénicole. Equipés de palots et de bourriches, ils débarquent pour rejoindre à pied la plage. Des adolescents en collants de laine portent les jeunes filles jusqu'au sec.

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

Berck (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée d'Orsay

Date acquisition

1955

Lieu de dépot

Dépôt ; Péronne ; musée Alfred Danicourt

Informations complémentaires

Commentaires

Transfert de la préfecture de Colmar vers Péronne autorisé par DMF en nov 1955 pour participer à la reconstitution des collections du Musée. L'oeuvre appartenait au Musée du Luxembourg (LUX417) avant d'être versée dans les collections du Musée d'Orsay.