Le tourbier

Identification du bien culturel

N°Inventaire

1932.K.129 ; K129 (Ancien numéro)

Domaine

sculpture

Titre

Le tourbier

Précision auteur

CARVIN : Sin-le-Noble, 1868 ; Amiens, 1949, sculpteur. Elève de Gauquié et de Roze, il fut sociétaire des Artistes Français. Il y obtient une mention honorable en 1907, puis une médaille de 2e classe en 1913. Il installa son atelier à Amiens. Il se plaît à représenter des travailleurs et des paysans en pleine action. Il réalise de nombreux monuments aux morts 1914-1918 dans la région : Guillaucourt, Montauban-de-Picardie, Rosières-en-Santerre, Longpré-les-Corps-Saints, et ' L'hortillonne ' de la Caisse d'épargne d'Amiens, rue de la République. On cite de lui Pâques au buis, ou encore Le Soir.

Ecole-pays

France

Période de création

1ère moitié 20e siècle

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, isorel

Mesures

Hauteur avec cadre en cm 54 ; Largeur avec cadre en cm 63 ; Hauteur en cm 46 ; Largeur en cm 54.5

Inscriptions

Signé

Précisions inscriptions

Signature coin inférieur gauche : Marie Réol

Etat du bien

Bon état

Précisions sujet représenté

Vue sur les Alples maritimes depuis la villa les 'Cèdres', vaste demeure construite en 1830 dans le style sarde. En 1850, elle est rachetée par le maire de Villefranche-sur-Mer David Désiré POLLONAIS. De cette époque datent les premières plantations d'expèces exotiques dont les araucarias. En 1904, elle devient la propriété du roi des Belges, Léopold II. À sa mort en 1909, elle devient une fondation du gouvernement belge et un hôpital y est installé pendant la Première Guerre Mondiale. La propriété fut achetée en 1924 par Alexandre Marnier-Lapostolle, fondateur de la société du Grand Marnier. Son fils, Julien, lui succède en 1928 et intensifie l'introduction de plantes exotiques. Depuis 1976, le jardin botanique est la propriété de la Société des Produits Marnier-Lapostolle et accueille 14000 espèces de plantes.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Péronne, musée Alfred Danicourt

Date acquisition

1932

Ancienne appartenance

Reol