Saint Eustache

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

M.P.805

Domaine (catégorie du bien)

sculpture, médiéval

Dénomination du bien

Statue

Titre

Saint Eustache

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme

Ecole

France du Nord

Période de création / exécution

1ère moitié 16e siècle

Matériaux et techniques

Ronde-bosse, pierre, peinture

Mesures

Hauteur en cm 146 ; Largeur en cm 75 ; Profondeur en cm 42.5

Description

Pierre et traces de polychromie ; Haut-relief monumental avec de chaque côté de petits reliefs narratifs, le tout représentant des épisodes de la vie de saint Eustache (Légende Dorée, Jacques de Voragine, avant 1264).

Sujet représenté

Scène (saint Eustache de Rome, orant, lion, loup, Nil, Alexandrie d Eg)

Précisions sur le sujet représenté

Eustache va à Alexandrie avec ses deux fils. Arrivé au bord du Nil, il transporte le premier sur la rive opposée, puis il va chercher le cadet. Mais lorsqu'il se trouve au milieu du fleuve, un lion sur une rive et un loup sur l'autre, lui enlèvent ses deux fils à la fois. Eustache est dans l'eau jusqu'à mi-jambes, dans la position de 'l'orant'. A droite et à gauche du personnage, se trouvent des rochers sur lesquels sont représentés symétriquement des animaux en réduction, le loup à droite et le lion à gauche. Chacun emporte avec lui l'un des fils d'Eustache. Le saint est vêtu d'une robe courte, ceinte au-dessus des hanches et aux manches larges et d'un chapeau aux bords repliés sur le devant par une agrafe. Derrière le saint, à gauche, un vaisseau avec plusieurs personnages rappelle l'arrivée du saint à Alexandrie. Statue fortement mutilée.

Source de la représentation

Jacques de Voragine : La Légende dorée

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Picardie (lieu de création)

Utilisation / Destination

Pratique votive : culte des saints

Découverte / collecte

(Eglise Saint-Michel (détruite), lieu de découverte)

Précisions sur la découverte / collecte / récolte

Eglise anciennement située au chevet de la cathédrale et aujourd'hui détruite. La statue se trouvait dans le jardin de Mme Dufour (rue de Blamont) depuis le XIXe siècle : elle y était fixée contre un mur et supportée par un cul-de-lampe assez volumineux.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Amiens, musée de Picardie

Date d’acquisition

1895

Ancienne appartenance

Collection privée, Dufour Marc Adolphe, 1895

Localisation

Amiens ; musée de Picardie

Informations complémentaires

Bibliographie

Durand, 'Les tailleurs d'images à Amiens', Bulletin Monumental, 1952. (pp. 5-37) Zanettacci, Les Ateliers picards de sculpture à la fin du Moyen Age, Paris, 1954. (pp. 94-95)