stèle funéraire : stèle-lucarne de Pay

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

M.P.94.3.16

Domaine (catégorie du bien)

égyptien, archéologie

Dénomination du bien

stèle funéraire

Titre

stèle-lucarne de Pay

Auteur / exécutant / collecteur

Période de création / exécution

Millésime de création / exécution

1295 av JC entre, 1186 av JC et

Epoque / style / mouvement

XIXe dynastie

Matériaux et techniques

calcaire, peint

Mesures

Hauteur en cm 32.8 ; Largeur en cm 22.2 ; Epaisseur en cm 4.5

Inscriptions

hiéroglyphe, numéro d'inventaire

Précisions sur les inscriptions

Devant, traduction : 'Toi qui reviens sur ta colère pour pardonner, pardonne-moi. Le miséricordieux.' ; inscription à l'encre de chine : '94.3.16'

Description

Petite stèle à sommet arrondi, au nom du dessinateur Pay. Le dessinateur Pay à genoux implore le pardon du dieu Thot, ici figuré sous l'aspect d'un babouin. Colonne de texte

Etat du bien

janvier 2012 : Etat moyen, Défauts d'intégrité, Incomplet

Sujet représenté

scène (Pay, adoration : Tjot, oeil-oudjat, collier-ousekh)

Contexte historique

Utilisation / Destination

pratique funéraire

Précisions sur l’utilisation

élément de chapelle

Découverte / collecte

Egypte

Précisions sur la découverte / collecte / récolte

Provenance inconnue, mais probablement Deir el-Médineh (Thèbes ouest)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Amiens, musée de Picardie

Ancienne appartenance

Collection privée, Maignan Albert, (Probablement dans l'ancienne collection Albert Maignan, mais non retrouvée dans l'inventaire du legs Maignan de 1927) ; Maignan Albert

Localisation

Amiens ; musée de Picardie

Informations complémentaires

Exposition

'L'Egypte, en quête d'éternité', exposition organisée au musée de Picardie à Amiens, de décembre 1994 à mars 1995

Bibliographie

Perdu Olivier et Rickal Elsa [coordination Noël Mahéo], 'La collection égyptienne du musée de Picardie', Paris, RMN, 1994, 197 p. (p. 19, n° 5)