Buste d'Hor-em-akhbit

Identification du bien culturel

N°Inventaire

M.P.3057.308

Dénomination

buste

Titre

Buste d'Hor-em-akhbit

Millésime de création

664 av JC

Epoque

XXVIe dynastie

Matériaux - techniques

gneiss (taillé)

Mesures

Hauteur en cm 18.5 ; Largeur en cm 13

Inscriptions

Hiéroglyphe

Précisions inscriptions

Au verso : le long du dos, traduction : Côté gauche : 'Offrande que donne le roi à Sobek-le-crocodilopolite-Horus qui réside à Shédet et à Osiris-le-souverain qui réside dans la Contrée-du-lac (le Fayoum) [...] Hor-em-akhbit, fils du détenteur des mêmes titres, Sasobek juste de voix [...].' ; hiéroglyphes, Au verso : le long du dos, traduction : Côté droit : 'Offrande que (donne) le roi à Herishef roi des Deux Terres, à Osiris de Nâref (dans le secteur d'Hérakléopolis) [...] Ha qui réside à Nâref, Hor-em-akhbit, fils [...].'

Description

De la statuette, il reste la tête et le torse avec un appui dans le dos et la partie supérieure du bras gauche, qui tombe bien droit sur le côté, légèrement écarté du corps. D'après la position de ce membre, le personnage était sans doute représenté assis à terre, jambes pliées et croisées, avec les avant-bras à plat sur les cuisses. Quand les images de ce type sont pourvues d'une plaque dorsale, on peut d'ailleurs observer que cet élément se signale par l'importance de sa largeur, comme c'est le cas ici. La tête, dont le visage a perdu tous ses traits originaux, est couverte d'une 'perruque à bourse' parfaitement lisse. Cette coiffe ne forme qu'une masse qui tombe derrière l'arête des épaules en s'évasant et en dégageant des oreilles nettement décollées. Le torse, laissé nu, ne se distingue pas seulement par son poli remarquable. Quoique sobre dans l'ensemble, son modelé offre quelques particularités bien marquées comme les clavicules très saillante et le nombril profondément creusé sans oublier le développement du thorax qui contraste avec l'extrême minceur de l'abdomen. En outre, détail original, la poitrine est gravée de représentations, deux couples de divinités assises à terre, genoux relevés, qui se regardent. Au centre, on reconnaît les grandes figures du panthéon local, celui de Shédet. A gauche, il y a Sobek crocodilocéphale couronné du pschent et en face de lui, Osiris-le-souverain, barbu, avec un uraeus au front et la tête coiffée de cornes de bélier supportant un disque solaire au bas de deux plumes d'autruche. Sur les côtés, on passe à des divinités vénérées non loin de là, à Hérakléopolis, au débouché du Fayoum sur la vallée. Derrière Sobek apparaît le seigneur de cette ville, Herishef, avec une tête de bélier et une couronne atef, auquel fait pendant sa parèdre, Hathor, la perruque couverte d'une dépouille de vautour et dominée par des cornes de vache enserrant un disque solaire. Le long du dos se développe un appui dont il manquerait, dans l'éventualité d'une statue assise en tailleur, le dernier tiers. En haut, il se termine par une extrémité plate qui déborde sur le bas de la perruque en léger retrait. Sa largeur, particulièrement grande, équivaut presque à celle de la statuette à la hauteur de sa taille. Deux formules d'offrandes en faveur du personnage représenté couvrent sa surface, l'une en face de l'autre. Chacune débute par une ligne au sommet - avec un signe au milieu de l'appui en facteur commun -, et se poursuit, dessous, par deux colonnes. Comme sur la poitrine, les dieux concernés sont ceux de Shédet, dans la moitié gauche, et d'Hérakléopolis, à l'opposé.

Etat du bien

Janvier 2012 : Bon état, Incomplet, Défauts d'intégrité, Cassé, Manque, Restauré, Eraflé

Contexte historique

Historique

Comme le suggèrent les particularités de son modelé et son attitude probable. Cette datation est d'ailleurs confirmée par un détail de l'épigraphie, le déterminatif qui suit le nom du bénéficiaire ; cf. De Meulenaere, BIFAO, t. LXII, 1964, p. 160, n° 6

Découverte / collecte

Egypte ; Fayoum ; (Shédet-Crocodilopolis, temple de Sobek, lieu de découverte)

Précisions découverte

D'après les dieux figurés sur la poitrine et évoqués dans l'inscription du dos, en tête desquels apparaît Sobek, le patron de Shédet (actuellement Medinet-el-Fayoum, dans le Fayoum)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Amiens, musée de Picardie

Date acquisition

1927

Ancienne appartenance

Collection privée, Maignan Albert, 1927, 1903, décembre, 5 ; Collection privée, Vente, 5 décembre 1903, 1903, décembre, 5, Paris, Hôtel Drouot, (n° 28 du catalogue de vente)

Informations complémentaires

Exposition

'Artisans de l'Egypte ancienne', exposition organisée au Musée royal de Mariemont, du 27 mars au 21 juin 1981.#'Les cultes funéraires en Egypte et en Nubie', exposition organisée au musée des Beaux-Arts et de la Dentelle à Calais, à l'hôtel de Beaulaimcourt à Béthune et au musée des Beaux-Arts de Dunkerque, 1987-1988.#'L'Egypte, en quête d'éternité', exposition organisée au musée de Picardie à Amiens, de décembre 1994 à mars 1995

Bibliographie

'Collection d'antiquités grecques et romaines provenant d'Egypte, d'Italie, de Grèce, d'Asie-Mineure et des fouilles d'Adrumète (Tunisie)', vente à Paris, Hôtel Drouot, salle n° 8, 5 décembre 1903, 24 p. (n° 28) Perdu Olivier, GM, 106, 1988. (p. 81, n° 31) Perdu Olivier et Rickal Elsa [coordination Noël Mahéo], 'La collection égyptienne du musée de Picardie', Paris, RMN, 1994, 197 p. (p. 112 et 113, n° 195) Claire Evrard-Derriks, 'Artisans de l'Egypte ancienne', (catalogue de l'exposition organisée au Musée royal de Mariemont, du 27 mars au 21 juin 1981), Morlanwelz, Musée royal de Mariemont, 1981, 118 p. (n° 17) Daniel Austin, 'Les cultes funéraires en Egypte et en Nubie' (catalogue de l'exposition organisée au musée des Beaux-Arts et de la Dentelle à Calais, à l'hôtel de Beaulaimcourt à Béthune et au musée des Beaux-Arts à Dunkerque), Calais, musée des Beaux-Arts et de la Dentelle, 1987-1988, 90 p. (p. 49, n° 101, ill)

1/2
Buste d'Hor-em-akhbit_0