buste : Buste d'Hereferneith

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

M.P.3057.303

Domaine (catégorie du bien)

égyptien, archéologie

Dénomination du bien

buste

Titre

Buste d'Hereferneith

Auteur / exécutant / collecteur

Période de création / exécution

Millésime de création / exécution

664 av JC

Epoque / style / mouvement

XXVIe dynastie

Matériaux et techniques

marbre (taillé)

Mesures

Hauteur en cm 14 ; Largeur en cm 14

Inscriptions

hiéroglyphe

Précisions sur les inscriptions

Appui dorsal, traduction : ' O dieu local du prêtre-hem-hen Her[eferneith...].'

Description

Marbre rosé (avec des 'traces de couleur' signalées jadis). ; Ce qui subsiste, la tête, le haut du torse, des bras et de l'appui dorsal, se distingue non seulement par sa qualité, mais aussi par son parfait état de conservation. Les avant-bras légèrement avancés indiquent que la statuette présentait devant elle un élément, très probablement une image de la divinité vénérée dans le temple où elle se trouvait. La protubérance naissante bien visible au milieu du diaphragmme, le long de la cassure, doit d'ailleurs correspondre à l'amorce du renfort qui reliait le sommet de la figure divine à l'ensemble. Aucun indice ne permet, en revanche, de déterminer si le personnage était debout ou agenouillé. La tête est coiffée d'une 'double perruque', qui tombe en couvrant les oreilles. Son visage plein révèle quantité de détails : de longs sourcils s'infléchissant aux extrémités, des yeux étirés en amande dans des orbites peu profondes, avec la paupière supérieure ourlée d'un trait de fard, des pommettes légèrement saillantes, un nez fin mais marqué, un sillon labionasal discrètement indiqué et une bouche droite aux lèvres épaisses, cela sur un cou puissant, qui accentue l'impression de force sereine se dégageant du regard. Dessou, le torse contraste par son traitement moins élaboré et son aspect presque gracile. Les seuls traits apparents sont les courbures de la poitrine, dont les mamelons sont en outre cernés d'incisions, et le peu que l'on voit de l'abdomen trahit au moins son amincissement progressif mais net jusqu'à la taille. La différence entre la tête et le corps est telle que l'on peut se demander si ces parties n'ont pas été exécutées par deux mains différentes, la plus expérimentée s'étant chargée de la première, la plus délicate, comme cela arrive parfois. Dans le dos, le haut de l'appui, vaguement convexe, vient buter contre le bas de la perruque en très léger retrait. Plutôt mince, il ne reçoit qu'une colonne inscrite, normalement orientée vers la droite, qui devait être entièrement réservée à une formule enjoignant le dieu du temple à protéger la statue. Il n'en reste que le début avec une partie du signalement du bénéficiaire, mais suffisamment pour permettre de l'indentifier : 'Ô dieu local du prêtre-hem-hen Her[eferneith...]'

Etat du bien

janvier 2012 : Bon état, Défauts d'intégrité, Cassé, Manque, Incomplet

Sujet représenté

figure (Hereferneith, prêtre)

Contexte historique

Historique – Objets associés

D'après la perruque notamment ; cf. Bothmer (B. V), 'Egyptian Sculpture of the Late Period 700 B.C. to A.D. 100, cat. expo., Brooklyn, 1960, p. 3. Cette date concorde d'ailleurs avec celle de l'autre statue que possède Hereferneith, établie elle d'après l'attitude du personnage, assis en tailleur avec un papyrus déroulé sur ses genoux ; référence dans Objet associé (notes). ; Cet individu est à rapprocher de celui qui possède une statue fragmentaire jadis repérée dans la coll. J.-F. Mimaut, Maspero (G), 'Mélanges d'Archéologie Egyptienne et Assyrienne', Paris, Imprimerie nationale, 1875, vol. 2, p. 220 et 221, un certain Hereferneith fils de Padiamon qui, parmi d'autres sacerdoses du nord de la Haute Egypte, a assumé celui de hem-hen

Découverte / collecte

Egypte

Précisions sur la découverte / collecte / récolte

On peut seulement observer que le propriétaire a été prêtre dans le XXIe nome de Haute Egypte, mais cela ne l'a pas empêché de bénéficier d'au moins une statue en dehors de cette région ; voir le document cité dans Objet associé (notes) qui semble provenir de Busiris ou, éventuellement, de Giza

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Amiens, musée de Picardie

Date d’acquisition

1927

Ancienne appartenance

Collection privée, Maignan Albert, 1927, 1896, juin, 2-3 ; Collection privée, Martin (M. le chevalier), Vente Martin, 1896, 1896, juin, 2-3, Paris, (n° 93 du catalogue de vente)

Localisation

Amiens ; musée de Picardie

Informations complémentaires

Exposition

'L'Egypte, en quête d'éternité', exposition organisée au musée de Picardie à Amiens, de décembre 1994 à mars 1995

Bibliographie

Perdu Olivier et Rickal Elsa [coordination Noël Mahéo], 'La collection égyptienne du musée de Picardie', Paris, RMN, 1994, 197 p. (p. 114, n° 196) 'Catalogue des antiquités égyptiennes, assyriennes, grecques et romaines... composant la collection de M. le chevalier M[artin], vente à Paris, 2 et 3 juin 1896, non paginé. (n° 93)