Vue de la grande allée du jardin de Vauxhall prise de l'entrée

Identification du bien culturel

N°Inventaire

896.1.1461

Domaine

estampe

Titre

Vue de la grande allée du jardin de Vauxhall prise de l'entrée

Précision auteur

CANALETTO : Venise, 1697 ; Venise, 1768 ROOKER : Londres, 1712 ; Londres, 1774

Ecole-pays

Italie, Grande-Bretagne

Période de création

3e quart 18e siècle

Millésime de création

1751

Période de l’original copié

17e siècle

Matériaux - techniques

papier, eau-forte

Mesures

Hauteur élt d'impr. en cm 26.1 ; Largeur élt d'impr. en cm 40.3 ; Hauteur f. en cm. 36.2 ; Largeur f. en cm. 52.9

Inscriptions

Cachet, signature, inscription

Précisions inscriptions

Cachet, Au recto : cachet encré, circulaire : MVS.T.DOBREE, traduction : musée Dobrée ; signature, sous le trait au centre : coin inférieur gauche : Canaleti delin(t) ; signature, sous le trait au centre : coin inférieur droit : E.Rooker sculp ; inscription, sous le trait au centre : ' Publish'd according to Act of Parliament Dec(r). 2 1751. ' ; inscription, sous le titre : : 'London Printed for & Sold by Rob(t) Sayer at the Golden Buck, opposite Fetter lane Fleet treet. & Hen(y). Overton at the White Horse without Newgale.' ; Signée : sous le trait, coin inf. dr. ' E. Rooker sculp '

Etat du bien

Etat moyen

Précisions sujet représenté

Pièce en largeur représentant l'Allée du jardin de Vauxhall, en partant de la droite vers la gauche pour la perspective. Nombreux promeneurs qui animent le paysage.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété du département, legs, Loire-Atlantique, musée départemental Dobrée

Date acquisition

1896

Ancienne appartenance

Dobrée Thomas II

Informations complémentaires

Bibliographie

Cat 1904 (Estampes, L. Delteil) (p. 28, n° 199) Paris, 1854-1890, 4 vol. (n° 3) Barreteau F. E 'Pratique et goût d'un collectionneur d'estampes à Nantes, durant la seconde moitié du XIX e siècle : Thomas Dobrée (1810-1895)'. Catalogue des estampes du fonds Dobrée ; thèse dirigée par Marianne Grivel. Université Rennes II-Haute-Bretagne, février 2007. (p. 694, n° 341)