LE BARBIER Jean Jacques François (dessinateur), LE BARBIER l'Aîné (dit) : Bataille des Grecs et des Troyens

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

978.3.2

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Bataille des Grecs et des Troyens

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

LE BARBIER : Rouen, 1738 ; ?, 1826 ; nationalité : Française

Ecole

France

Période de création / exécution

4e quart 18e siècle

Millésime de création / exécution

1788

Epoque / style / mouvement

Néo-Classicisme

Matériaux et techniques

papier, gouache, encre de Chine, carton

Mesures

Hauteur en cm 67 ; Largeur en cm 92.5 ; Epaisseur avec carton en cm 0.7

Inscriptions

titre, signature, date

Précisions sur les inscriptions

titre, en bas au centre : Bataille des Grecs avec les Troyens ; signature, en bas à gauche : Le Barbier ; date, en bas à gauche : 1788

Description

Gouache blanche, grise et encre noire

Etat du bien

Etat moyen

Sujet représenté

scène mythologique (Troie, guerre de siège, bataille, soldat, cheval)

Précisions sur le sujet représenté

scène de bataille entre soldats grecs et soldats troyens. A l'arrière plan : Troie en train de brûler (citadelle). Sur l'ensemble de la surface : des soldats s'affrontant. Certains sont à cheval, les autres à pieds. Ils sont armés d'épées et équipés de bouclier (ronds pour les Grecs, rectangulaires pour les Troyens), de protections, cuirasses, capes, lanières en cuir, spartiates. Les Grecs sont casqués. Au premier plan et à l'arrière plan : scène de bataille avec cadavres gisants (cadavres d'hommes et de chevaux), très nombreux personnages. A droite : Un homme descend du ciel sur un nuage accompagné par une femme couronnée et drapée au vent. Poitrine dénudée et spartiates aux pieds. L'homme est en attributs de soldat troyen. Il n'est pas casqué. Au sol, un soldat grec avec casque à plume le menace brandissant un bouclier rond en métal et piétinant un cadavre gisant au sol. 'Hector aux premiers rangs, portait un bouclier arrondi. De même qu'un astre pernicieux apparat radieux en sortant des nuages, et replonge ensuite sous les ombres nuées, de même, Hector apparaissait, tantôt aux premiers, tantôt aux derniers rangs, donnant partout des ordres. Tout couvert de bronze, il brillait comme l'éclair de Zeus porte-égide'. L'illiade, Chant XI (extrait).

Source de la représentation

épopée, Homère : L'Iliade

Informations juridiques

Statut juridique

propriété du département, achat, Loire-Atlantique, musée départemental Dobrée

Date d’acquisition

1978

Ancienne appartenance

Fischer Jacques ; Kiener Chantal

Localisation

Nantes ; musée départemental Dobrée

Informations complémentaires

Exposition

Exposition : Récentes acquisitions présentées à l'occasion du 'Mois des musées' Musées départementaux de Loire-Atlantique/Musée Dobrée/Novembre 1985

Bibliographie

L'Illiade, chant XI, 'A la pointe du jour, la bataille s'engage' ; Vilain Jacques Revue du Louvre 5/6, 1979. p.464-470, p.466-467 ; Revue du Louvre, Les principales acquisitions des musées de province 1978/n° 2/p. 138-139 Récentes acquisitions présentées à l'occasion du 'Mois des musées' Musées départementaux de Loire-Atlantique/Musée Dobrée/Novembre 1985