BAYARD, SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS DUVERDREY & BLOQUEL (usine) : réveil (à mouvement mécanique)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

207.08.13

Domaine (catégorie du bien)

horlogerie, métrologie - instruments de mesure

Dénomination du bien

réveil (à mouvement mécanique)

Appellation

Normandy

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS DUVERDREY & BLOQUEL : ?, 1916 ; ?, 2eme moitié 20e siècle

Période de création / exécution

2e quart 20e siècle

Matériaux et techniques

tôle, embouti, galvanoplastie, laqué, nickelé, chromé, verre

Mesures

Longueur en cm 10 ; Epaisseur en cm 4.5 ; Hauteur en cm 12.9

Inscriptions

inscription, inscription (anglais), inscription (français, anglais)

Précisions sur les inscriptions

inscription, En haut du cadran : 1066 ; inscription, En bas du cadran : MADE IN FRANCE ; inscription, Sur le boîtier : MOUVEMENT SONNERIE TIME ALARM

Description

Il s'agit d'un réveil mécanique Bayard Normandy n°820/2. Le mouvement mécanique est logé dans un boîtier carré en tôle emboutie laquée bleue-verte de 10 cm de longueur. La lunette carrée nickelée-chromée mesure 10 cm de diamètre. Au sommet du boîtier, se trouvent le bouton 'arrêt sonnerie réveil' et une bélière fixe en acier nickelé. L'ensemble repose sur deux pieds cylindriques et une béquille en tôle laquée bleue-verte. Le cadran en métal blanc est composé des chiffres arabes noirs et possède deux aiguilles rectangulaires noires. En dessous du chiffre '12', se situe un cadran de réveil comportant des chiffres arabes noirs et une aiguille noire en forme de lance. Une graduation noire à l'intérieur du cadran principal, indique les minutes. Les points des heures sont représentés par des cercles noirs. Un cadre fin noir décore le centre du cadran. Le centre du cadran comporte l'inscription '1066'

Contexte historique

Historique – Objets associés

La fiche d'inventaire indique comme calibre et année de fabrication : le réveil A 151 R de 1958. Or, ce réveil ne correspond pas aux références précisées. Il s'agit d'un Normandy 820/2 fabriqué aux environs de 1940 et référencé dans un feuillet 1 des modèles avant 1940 (boîte N°17) ainsi que dans la grille des tarifs en vigueur au 15 janvier 1940 (boîte archives N°17)

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Haute-Normandie, Saint-Nicolas-d'Aliermont (lieu d'exécution)

Utilisation / Destination

mesure du temps

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Saint-Nicolas-d'Aliermont, musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Date d’acquisition

2007

Ancienne appartenance

Vasseur, Michel

Localisation

Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Informations complémentaires

Commentaires

Réveil Normandy n°820/2. La fabrication du ' Bayard-Normandy ' aurait débuté aux alentours de 1920 selon l'ouvrage collectif CEPSNA, Les Réveils Bayard, plus d'un siècle de vie aliermontaise, Luneray, Bertout, 1999. La date de fabrication n'a pas pu être vérifiée en raison du manque dans nos collections de documents datant de cette époque. Nous pensons que sa création est ultérieure bien que nous disposons de documents des années 1930 que de manière aléatoire. La série Normandy n'apparaît pas dans les grilles des tarifs de 1925-1928, ni de l'année 1932. (Le musée ne possède pas celles des années 1929, 1930, 1931, 1933). Et surtout la série standard ' Normandy ' est répertoriée dans la grille des tarifs n°1834 de l'année 1934 (boîte archives n°17), et dans les grille des tarifs des années 1935, 1936, 1937, 1940. Le Normandy est fabriqué jusque dans les années 1950, selon l'ouvrage collectif CEPSNA, Les Réveils Bayard, plus d'un siècle de vie aliermontaise, Luneray, Bertout, 1999. Le Normandy n°820/2 est référencé dans un feuillet 1 des modèles avant 1940 (boîte N°17), dans la grille des tarifs en vigueur au 15 janvier 1940 (boîte archives N°17). ; Réveil Normandy n°820/2. La fabrication du ' Bayard-Normandy ' aurait débuté aux alentours de 1920 selon l'ouvrage collectif CEPSNA, Les Réveils Bayard, plus d'un siècle de vie aliermontaise, Luneray, Bertout, 1999. La date de fabrication n'a pas pu être vérifiée en raison du manque dans nos collections de documents datant de cette époque. Nous pensons que sa création est ultérieure bien que nous disposons de documents des années 1930 que de manière aléatoire. La série Normandy n'apparaît pas dans les grilles des tarifs de 1925-1928, ni de l'année 1932. (Le musée ne possède pas celles des années 1929, 1930, 1931, 1933). Et surtout la série standard ' Normandy ' est répertoriée dans la grille des tarifs n°1834 de l'année 1934 (boîte archives n°17), et dans les grille des tarifs des années 1935, 1936, 1937, 1940. Le Normandy est fabriqué jusque dans les années 1950, selon l'ouvrage collectif CEPSNA, Les Réveils Bayard, plus d'un siècle de vie aliermontaise, Luneray, Bertout, 1999. Le Normandy n°820/2 est référencé dans un feuillet 1 des modèles avant 1940 (boîte N°17), dans la grille des tarifs en vigueur au 15 janvier 1940 (boîte archives N°17)