Réveil (à mouvement mécanique)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

207.08.297

Dénomination

Réveil (à mouvement mécanique)

Précision auteur

SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS DUVERDREY & BLOQUEL : ?, 1916 ; ?, 2eme moitié 20e siècle

Période de création

2e quart 20e siècle

Millésime de création

1942

Matériaux - techniques

Aluminium, embouti, galvanoplastie, poli, nickelé, zamak

Mesures

Longueur en cm 9.2 ; Epaisseur en cm 4.6 ; Hauteur en cm 10.4 ; Diamètre en cm 9.2

Inscriptions

Marque de fabrique (français)

Précisions inscriptions

Marque de fabrique, Au centre du cadran : BAYARD

Description

En 1942, l'usine Bayard utilise des platines en zamak, en raison de la pénurie de laiton et de cuivre. Le zamak est un alliage de zinc, d'aluminium et de magnésium et parfois de cuivre. Son nom est un acronyme des noms allemands des métaux qui le composent : Zink (zinc), Aluminium, Magnesium (magnésium) et Kupfer (cuivre). Les proportions moyennes pour la réalisation de l'alliage sont de 95 % de zinc, de 4 % d'aluminium, de 1 % de cuivre et d'environ 0,03 % de magnésium. Son point de fusion est d'environ 400 °C. C'est un alliage résistant et facile à travailler. Il est idéal pour le moulage sous pression car il a une très bonne fluidité. ; Il s'agit d'un réveil Bayard équipé du mouvement A 407/105, avec porte-échappement à balancier en zamak. Le mouvement mécanique est logé dans un boîtier en aluminium embouti de 9.2 cm de diamètre. Au sommet du réveil, se trouve un bouton 'arrêt réveil' et une bélière nickelée. L' ensemble repose sur deux pieds coniques et une béquille nickelés. Le cadran en papier blanc est composé de chiffres arabes noirs et possède deux aiguilles noires, l'aiguille des heures est en forme de poire, l'aiguille des minutes en forme de lance. A la place du chiffre '12', se situe un cadran de réveil, gradué composé de chiffres arabes noirs, avec son aiguille noire en forme de lance. En bordure du cadran, une graduation indique les minutes. Le centre du cadran comporte l'inscription 'BAYARD'

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Haute-Normandie, Saint-Nicolas-d'Aliermont (lieu d'exécution)

Utilisation / Destination

Mesure du temps

Précisions utilisation

Le mécanisme possède un porte-échappement, cela signifie que l'échappement est fixé sur une platine rapportée

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Saint-Nicolas-d'Aliermont, musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Date acquisition

2007

Ancienne appartenance

Béhague Alain

Localisation

Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise