BAYARD, SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS DUVERDREY & BLOQUEL (usine) : Blanche-Neige et les Sept Nains

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

97.08.41

Domaine (catégorie du bien)

horlogerie, métrologie - instruments de mesure

Dénomination du bien

réveil (à mouvement mécanique, animé)

Titre

Blanche-Neige et les Sept Nains

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS DUVERDREY & BLOQUEL : ?, 1916 ; ?, 2eme moitié 20e siècle

Période de création / exécution

3e quart 20e siècle

Millésime de création / exécution

1958

Matériaux et techniques

tôle, embouti, galvanoplastie, vernis, chromé, nickelé, carton

Mesures

Longueur en cm 11.2 ; Epaisseur en cm 3.9 ; Hauteur en cm 12.5 ; Diamètre en cm 11.2

Inscriptions

inscription (français), marque de fabrique (français), inscription (anglais)

Précisions sur les inscriptions

inscription, En haut du cadran : Par autorisation WALT DISNEY ; marque de fabrique, En bas du cadran : BAYARD BLANCHE NEIGE ; inscription, En bas du cadran : MADE IN FRANCE

Description

Il s'agit d'un réveil Bayard animé de référence A. Le mouvement mécanique est logé dans un boîtier circulaire en tôle emboutie vernie rose de 11.2 cm de diamètre. La fine lunette circulaire est nickelée chromée et mesure 11.2 cm de diamètre. L'ensemble est posé sur une embase rectangulaire en tôle emboutie vernie rose. Le cadran blanc comporte des chiffres arabes noirs et deux aiguilles noires en forme de branche d'arbre, supportant un oiseau doré chacune. Le cadran blanc est décoré Blanche-Neige et les Sept Nains avec un oiseau bleu animé. Un cercle gradué divise les minutes. Autour de chaque chiffre figure un petit dessin. Aux chiffres '1', '5', '7', '11' correspondent des petits animaux de la forêt. Le chiffre '12' est décoré de la maison des nains. Les chiffres '2', '3', '4', '6', '8', '9', '10' sont respectivement accompagnés des nains suivants : Grincheux, Dormeur, Simplet, Timide, Atchoum, Joyeux et Prof

Sujet représenté

scène (Blanche-Neige, Les Sept Nains, robe, cape, nain, barbe, bandeau, chaumière, oiseau, lapin, écureuil, branche)

Précisions sur le sujet représenté

Blanche-Neige et les Sept Nains est le premier long-métrage d'animation et ' classique d'animation ' des studios Disney, sorti le 21 décembre 1937 au Carthay Circle Theater de Hollywood. Le film est une adaptation du conte éponyme des frères Grimm paru en 1812, conte fortement ancré dans les traditions européennes. Blanche Neige est une princesse d'une très grande beauté, ce qui rend jalouse sa belle-mère. Celle-ci demande quotidiennement à son miroir magique de lui dire qu'elle est la plus belle, mais un jour, le miroir affirme que la plus belle femme du royaume est Blanche Neige. La reine décide alors de la tuer mais le garde chargé de cette tâche ne trouve pas le courage et abandonne Blanche Neige dans la forêt. Perdue, à bout de force, elle échoue dans une maison où habitent sept nains

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Haute-Normandie, Saint-Nicolas-d'Aliermont (lieu d'exécution)

Utilisation / Destination

mesure du temps

Précisions sur l’utilisation

Les parties animées fonctionnent simplement grâce au mouvement de l'ancre d'échappement. Le mécanisme du réveil animé est le même que celui des autres réveils standards. C'est un mouvement ordinaire, dont l'axe de l'ancre, animé d'un mouvement de bascule, est prolongé et troue le cadran. A l'extrémité de cet axe, est fixée la figurine choisie, qui oscille au grès des secondes et anime ainsi le sujet représenté sur le cadran

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Saint-Nicolas-d'Aliermont, musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Ancienne appartenance

Prestot Lucienne

Localisation

Saint-Nicolas-d'Aliermont ; musée de l'Horlogerie Aliermontaise

Informations complémentaires

Commentaires

Très populaires, ces réveils reflètent une époque marquée par le succès de Disney ainsi que des dessins animés diffusés en France. Le premier réveil animé fabriqué par Bayard est le réveil Mickey Mouse, mis en vente en 1930. Le deuxième est Blanche-Neige créé en 1938. Après le succès commercial des deux premiers, dix années s'écoulent à nouveau avant que paraissent les modèles suivants. C'est Pinocchio qui redémarre la série, Donald est le quatrième, imaginé sur le même concept que Mickey avec sa tête et ses bras mobiles. Par la suite, la production se diversifie, Bayard lance des réveils mettant en scène des personnages d'émissions pour enfants et une série ' Villes et provinces de France ' à partir des années 1950. Bayard produit même une gamme de réveils érotiques, les ' Parisiennes ' à partir de 1985, en collaboration avec le dessinateur Aslan (Rf. Communiqué sur le lancement de la nouvelle gamme ' Les Parisiennes ', Boîte archive n°7.2). ; Calibre A

Bibliographie

LANGLAIS Cyrielle, LOMBARDI Marianne, Réveils animés Bayard, le XXème siècle à travers la vie quotidienne, catalogue de l'exposition, juillet 2011,