Masque d'anesthésie

Identification du bien culturel

N°Inventaire

1998.1.1 ; 998.1.1 I (Ancien numéro)

Appellation

Masque d'ombrédanne

Période de création

2e moitié 19e siècle

Matériaux - techniques

métal

Description

Appareil composé d'un masque en métal muni de deux anneaux, à l'origine terminé par un bourrelet en caoutchouc aujourd'hui manquant que l'on appliquait sur la bouche du patient. Le masque est relié à un réservoir sphérique possédant un bouchon par lequel on verse l'éther liquide, une prise pour le ballon (manquant), un manomètre à aiguille gradué de 0 à 8

Etat du bien

Bon mais incomplet (manque : bourrelet en caoutchouc et ballon)

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

Seine-Maritime, Rouen (lieu d'utilisation)

Précisions lieu création

CHU de Rouen

Utilisation / Destination

anesthésie

Précisions utilisation

Appareil utilisé pour donner des anesthésies générales à l'éther. L'anesthésiste passait ses 2 pouces dans les anneaux du masque pour tenir à la fois le masque et la mâchoire du malade. Ensuite on montait progressivement les graduations. Il donnait une assez bonne anesthésie générale, mais faisait suffoquer et tousser et souvent vomir soit pendant l'anesthésie, soit après le réveil

Période d’utilisation

3e quart 20e siècle

Millésime d’utilisation

1962

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Rouen, musée Flaubert & d'Histoire de la Médecine

Date acquisition

1998

Ancienne appartenance

Hacpille Françoise

Informations complémentaires

Exposition

Les gueules cassées et le service de santé au fil des conflits, musée du sous-officier, 79404 Saint-Maixent l'Ecole, 03/10-19/12/2002 (pas de catalogue d'expo)

Bibliographie

Le Larousse médical illustré, sous la direction du Dr Galtier-Boissière, Paris, Librairie Larousse, 1924. (p 62, fig 85.)

Masque d'anesthésie_0