Auguste (Son costume sur un calque de la figure nue, avec silhouette d'Octavie.)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MI.867.2409 ; 19 F18 SV (Inventaire Cambon) ; 180 (Inventaire Momméja)

Domaine

dessin

Titre

Auguste (Son costume sur un calque de la figure nue, avec silhouette d'Octavie.)

Précision auteur

INGRES : Montauban, 1780/08/29 ; Paris, 1867

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 19e siècle

Millésime de création

1822

Matériaux - techniques

mine de plomb, papier calque

Mesures

Hauteur en cm 19.1 ; Largeur en cm 15

Inscriptions

Annotation

Précisions inscriptions

Annotation en bas à gauche à la plume : 10

Description

Mine de plomb sur papier calque

Contexte historique

Genèse

Étude, objet en rapport

Historique

Il s'agit d'une étude pour un dessin, intitulé 'Virgile lisant L'Enéide' (1822), dédicacé par Ingres à son ami Marcotte. Il se trouve aujourd'hui dans une collection particulière ; voir aussi : Auguste (MI.867.2401), Auguste (MI.867.2403), Auguste (MI.867.2405), Dossier d'un siège antique (MI.867.2445), Tabouret antique (MI.867.2450), Servante (MI.867.2460), Auguste (MI.867.2408), Virgile (MI.867.2412), Octavie (MI.867.2426), Boîte ronde (MI.867.2436), Servante (MI.867.2482), Agrippa (MI.867.2476), Virgile lisant 'L'Enéide'. (MI.867.2453), Groupe d'Auguste, Livie, Octavie et Agrippa (MI.867.2456), Décor avec la statue de Marcellus (MI.867.2461), Etude pour le décor (MI.867.2469) ; en rapport avec : Ingres, Virgile lisant 'L'Enéide' (Marcotte)

Lieu de création/utilisation

Italie, Rome (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Montauban, musée Ingres

Date acquisition

1867

Ancienne appartenance

Collection de l'artiste, INGRES Jean Auguste Dominique

Informations complémentaires

Exposition

'Virgile lisant l'Enéide' ('Papier d'Ingres' n°5), Montauban, musée Ingres, 16 octobre 1991- 9 février 1992 [catalogue par François de Vergnette] (n°55)

Bibliographie

Catalogue raisonné des dessins du musée de Montauban, Paris, 1995 (n°186, reproduit page 48)