TOURNIER Nicolas : Saint Paul

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

91 1 1

Domaine (catégorie du bien)

peinture

Dénomination du bien

tableau

Titre

Saint Paul

Auteur / exécutant / collecteur

TOURNIER Nicolas

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

TOURNIER : Montbéliard, 1590 ; Toulouse, 1639

Ecole

France

Période de création / exécution

2e quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1630 vers

Matériaux et techniques

toile, peinture à l'huile

Mesures

Hauteur 96 ; Largeur 71 ; Hauteur avec cadre en cm 108.5 ; Largeur avec cadre en cm 83 ; Epaisseur 6

Inscriptions

inscription (italien)

Précisions sur les inscriptions

inscription, au revers de la toile originale : 3 quadri per il Sr Pennautier, traduction : Trois tableaux pour le Sr Pennautier

Sujet représenté

figure biblique (saint Paul, homme, assis, feuillet, épée)

Contexte historique

Genèse

oeuvre en rapport

Historique – Objets associés

Parvenu jusqu'à nous dans un état bien plus dégradé que son pendant, 'Un soldat', le tableau a été étudié par l'atelier de restauration des musées de Toulouse avant d'être envoyé en restauration au centre de recherche et de restauration des musées de France. La radiographie a révélé l'existence d'une 'Adoration des bergers' sous-jacente. En dépit de son état, le tableau est l'une des plus belles demi-figures de l'artiste. Saint Paul y apparaît comme un soldat du Christ. Néanmoins, le phylactère qu'il tient et son attitude méditative contredisent toute attitude belliqueuse. Saint Paul était de toute évidence le saint préféré de Tournier. L'approche du peintre n'a rien de spécifiquement protestant, en admettant que cette approche existe. Saint Paul apparaît chez Tournier comme un saint qui étudie et qui médite bien plus que comme l'homme d'action que révèlent la plupart des peintres du XVIIe siècle (conversion de Saül, débarquement à Malte) et que revendiquent les protestants. Saint Paul apparaît chez Tournier dans un rôle qui n'est pas très différent de celui d'un saint Jean l'évangéliste. Le 'Soldat' (91 1 2) est donc bien un pendant fonctionnel car les deux tableaux ont les mêmes dimensions et la même échelle et ils ont été conservés depuis longtemps dans la même famille. Toutefois, ce ne sont pas des pendants thématiques. Le 'Soldat' résiste à toute tentative d'interprétation autre et prend place sans aucune difficulté aux côtés de son homologue d'une collection particulière parisienne et des Buveurs de Modène. Le 'Saint Paul' reste une figure plus isolée dans la production de Tournier. © musée des Augustins (E. Dupont). Ce tableau a appartenu à Bernard de Reich,Trésorier des états du Languedoc et procureur du roi en la sénéchaussée de Carcassonne. Protecteur de Nicolas Tournier et exécuteur testamentaire.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, achat, Toulouse, musée des Augustins

Date d’acquisition

1991

Ancienne appartenance

Collection privée, Toulouse ; TURQUIN Eric

Localisation

Toulouse ; musée des Augustins

Informations complémentaires

Exposition

'Nicolas Tournier. Un peintre caravagesque, 1590-1639', Toulouse, musée des Augustins, 30 mars au 1er juillet 2001.#'Ombres et lumières. Quatre siècles de peinture française XVIIe-XXe siècles' Mücsarnok, Budapest 15/12/2004-27/02/2005 ; Château royal, Varsovie 18/03-19/06/2005 ; Musée des Beaux-Arts, Bucarest - 12/07-30/09/2005#'Quoi de neuf au musée ? 25 ans d'acquisitions (1985-2009)' - musée des Augustins - 04/04-02/11/2009

Bibliographie

Brizault N., 'Nicolas Tournier', Mémoire de maîtrise, Université de Paris IV, septembre 1997. (p. 46-47, n° 4) Langdon, Helen, 'Exhibition reviews : NicolasTournier', Burlington Magazine, CXLIII, août 2001, fig. 55 p. 511. (fig. 55, p. 511-512) Nicolas Tournier, 1590-1639 : un peintre caravagesque : [exposition], Toulouse, musée des Augustins, [29 mars-1er juillet 2001]. Paris : Somogy ; Toulouse : musée des Augustins, 2001. 1 vol. (191 p.) : ill. en noir et en coul., jaquette ill. en coul. ; 29 cm. (p.72-74 et p. 124-125, n° 21) Hémery, Axel, 'Retour sur une exposition : le mystère persistant de Nicolas Tournier', Nicolas Tournier et la peinture caravagesque en Italie, en France et en Espagne, Actes du colloque tenu à l'Université de Toulouse II-LeMirail du 7 au 9 juin 2001, Toulouse, 2003, p. 15-20. (p. 18) Jouffroy, Christian et Fauré, Jean-Jacques, 'Quelquesclés pour la connaissance de Nicolas Tournier', NicolasTournier et la peinture caravagesque en Italie, en France et en Espagne, Actes du colloque tenu à l'Université de Toulouse II-Le Mirail du 7 au 9 juin 2001, Toulouse,2003, p. 155-171. (p. 166) 'Ombres et lumières : quatre siècles de peinture française' : [exposition], Budapest, Mâúcsarnok-Kunsthalle, 16 décembre 2004-27 février 2005, Varsovie, Château royal, 18 mars-19 juin 2005, Bukarest, Musée des beaux-arts, 12 juillet-30 septembre 2005. Paris, RMN, 2005. (p. 86, n° 1) 25 ans d'acquisitions au musée des Augustins (1985-2009) / Toulouse, musée des Augustins 4 avril - 2 novembre 2009. Toulouse : musée des Augustins, 2009. 1 vol. (179 p.) : ill. en noir et en coul. ; 27 cm. (cat. 10, p. 34-35)