Montres marins et coquille

Identification du bien culturel

N°Inventaire

87 3 3

Domaine

sculpture

Titre

Montres marins et coquille

Ecole-pays

France

Période de création

4e quart 19e siècle

Millésime de création

1896

Matériaux - techniques

terre cuite

Mesures

Hauteur 48 ; Largeur 60 ; Profondeur 36

Etat du bien

Défauts d'intégrité

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

VIREBENT Gaston (utilisateur) ; 'Après avoir successivement habité au 4 rue du Fourbastard, puis au 50-52 de la rue Alsace-Lorraine, Gaston Virebent s'installa en 1896 dans l'hôtel de la rue de la République. Il est probable que c'est à cette occasion qu'il fit réaliser ces altières terres cuites, marquant ainsi une fois de plus le paysage toulousain.' (voir M. S. G., Toulouse, 2009) ; voir aussi : Neptune et Amphitrite (87 3 1) , Montres marins et coquille (87 3 2)

Lieu de création/utilisation

France, Haute-Garonne, Toulouse (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

décor d'architecture

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Toulouse, musée des Augustins

Date acquisition

1987

Ancienne appartenance

Syndic de propriété

Informations complémentaires

Bibliographie

Courtade, Véronique, '15 promenades dans Toulouse sous le regard complice des sculptures', Toulouse, tme éditions, 2006. (p. 78)
25 ans d'acquisitions au musée des Augustins (1985-2009) / Toulouse, musée des Augustins 4 avril - 2 novembre 2009. Toulouse : musée des Augustins, 2009. 1 vol. (179 p.) : ill. en noir et en coul. ; 27 cm. (n° 89, p. 141-142)

Montres marins et coquille_0