Gros s'élançant dans l'éternité

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RO 652

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Gros s'élançant dans l'éternité

Précision auteur

BORDIER DU BIGNON : Paris, 1774 ; Paris, 1846

Ecole-pays

France

Période de création

2e quart 19e siècle

Matériaux - techniques

toile, peinture à l'huile

Mesures

Hauteur 241 ; Largeur 182.5

Date sujet représenté

1771 né, 1835 mort

Contexte historique

Historique

Reprenant la structure de Sapho à Leucate, tableau peint par Gros en 1801 (musée de Bayeux), Bordier du Bignon évoque ici les derniers pas du maître vers la mort. En effet, fragilisé par les critiques émises à l'encontre de son oeuvre, le baron se jette dans la Seine en 1835, suicide qui suscita une grande émotion dans le milieu artistique. L'aspect fantastique et onirique de la composition appartient au Romantisme : de profil, Gros est poussé vers le vide par une chimère armée de serpents qui évoque à la fois la cruauté du monde des salons et ses propres démons intérieurs. En haut à gauche, autour d'une palette, des phylactères évoquent ses principales oeuvres. Dans son hommage à l'artiste, le peintre n'a pas omis la Légion d'honneur qui orne son habit.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Toulouse, musée des Augustins

Date acquisition

1847

Ancienne appartenance

Collection privée, BORDIER DU BIGNON Jacques Charles

Informations complémentaires

Exposition

'Toulouse à l'époque romantique', Toulouse, Bibliothèque municipale, Bibliothèque interuniversitaire Le Mirail, novembre-décembre 1994.
Réservé au public (2) - Collections récemment restaurées - Peintures XIXème siècle', musée des Augustins, 7 juillet 1999-29 février 2000.

Bibliographie

Appendice au catalogue de E. Roschach (1908) par Henri Rachou, Toulouse, éd. Privat, 1920. (n° 652)

Gros s'élançant dans l'éternité_0