Monument à Armand Rousseau

Identification du bien culturel

N°Inventaire

2006.0.265 ; DA C 134 (Ancien numéro) ; Sculpture n°39-13 (Inventaire 1937) ; Sculpture n°31 (Inventaire 1927) ; DP 39-13 / C 134 (Inventaire Denys Puech)

Domaine

sculpture

Dénomination

bas-relief

Titre

Monument à Armand Rousseau

Précision auteur

PUECH : Gavernac, 03/12/1854 ; Rodez, 12/1942 ; nationalité : Française

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 20e siècle

Millésime de création

1902

Matériaux - techniques

plâtre

Mesures

Hauteur en cm 38.5 ; Largeur en cm 22.5 ; Profondeur en cm 4

Onomastique

Rousseau Armand

Etat du bien

Etat moyen, Complet

Contexte historique

Historique

On vota à Armand Rousseau (1835-1896) des funérailles nationales. Le monument de Brest fut élevé par souscription à l'initiative d'un Comité des amis d'Armand Rousseau, présidé par M. de Kerjégu, député de Quimperlé et président du Conseil général du Finistère. Dès le 28 décembre 1900, Puech travaillait avec l'architecte Vaudremer à la conception du monument. Fin mars 1901, la maquette de la statue était terminée et le 24 septembre, le relief de la 'France coloniale', gravant le nom de Armand Rousseau, qui devait orner le socle, était en cours d'achèvement; le 30 mai 1902, l'artiste mit la dernière main au modèle en terre de la statue de l'ancien gouverneur général de l'Indochine. Le monument arriva sur deux wagons en gare de Brest en novembre 1902 et fut monté par l'entrepreneur parisien Paul Butel. L'inauguration du monument, par Maruéjouls, ministre des Colonies, prévue pour le 17 mai 1903, eut lieu en réalité le 26 juillet.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Rodez, musée Denys-Puech

Date acquisition

Date d'acquisition inconnue

Ancienne appartenance

Collection de l'artiste, PUECH Denys

Informations complémentaires

Bibliographie

Catalogue Denys Puech (n°118 p 127)