Joueuse de vielle

Identification du bien culturel

N°Inventaire

29989

Domaine

dessin

Titre

Joueuse de vielle

Précision auteur

JEAURAT : Vermonton (près Auxerre), 1699, 9 février ; Versailles, 1789, 14 décembre

Ecole-pays

France

Période de création

18e siècle

Mesures

Hauteur en cm 42.5 ; Largeur en cm 29.7 ; Hauteur avec cadre en cm 70 ; Largeur avec cadre en cm 55

Inscriptions

Cachet

Précisions inscriptions

Cachet en bas à droite : M.P M. Paulme (Lugt 1910)

Description

Pierre noire et estompe, sanguine et rehauts de craie blanche sur papier gris-bleu ; cadre doré

Sujet représenté

figure (femme, assis, musique, vieles)

Contexte historique

Historique

L'artiste maîtrise la technique aux trois crayons (pierre noire, sanguine et rehauts de blanc) qui était courante au XVIIIe siècle. Cette oeuvre est à rapprocher du tableau de Béziers, daté de 1762. Ce dessin très poussé n'est pas sans évoquer certains dessins de Watteau par sa maîtrise et sa technique aux trois crayons. L'admiration de Jeaurat pour les flamands (a été l'élève de Nicolas Vleughels) se manifeste par le choix de sujets populaires

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Versailles, musée Lambinet

Date acquisition

1977 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection particulière, Collection Marius Paulme, 1929

Informations complémentaires

Exposition

1920, Paris, Petits maîtres du XVIIIe siècle, 1920, n° 65 sous le titre 'Fanchon la vielleuse', coll. Camille Plantevignes ;
1935, Copenhague, L'art français au XVIIIe siècle, 25 août-6 octobre 1935, n° 409 sous le titre 'Femme musicienne', coll. Camille Plantevignes ;#1981, Versailles, musée Lambinet et bibliothèque de Versailles, Dessins français XVIIIe et XIXe siècles, p. 32, repr. 25 ;#2007, Versailles, musée Lambinet, Les belles feuilles du musée Lambinet. Dessins français XVIIIe-XIXe siècles, p. 13, n° 25

Bibliographie

Gendre, Catalogue du musée Lambinet, 1997, p. 72, repr. 111, p. 73

Joueuse de vielle_0