Avis important au sujet des chiens qu'on mène dans les églises

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

996.4.348

Domaine (catégorie du bien)

imprimé

Titre

Avis important au sujet des chiens qu'on mène dans les églises

Auteur / exécutant / collecteur

BONNEDAME et Cie (imprimeur)

Période de création / exécution

3e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1872

Matériaux et techniques

Papier vélin, typogravure, xylographie

Mesures

Hauteur de la feuille en cm 69.2 ; Largeur de la feuille en cm 54.4

Inscriptions

Inscription, texte

Précisions sur les inscriptions

Inscription, en bas à gauche : Permis d'imprimer et d'afficher, ce 24 juillet 1749 / Signé, BERRYER ; inscription, en bas à droite : De l'Imprimerie de THIBOUST, Imprimeur du Roi, Place / de Cambray, à la Renommée ; inscription, En bas au centre : Réimprimé sur l'original, le 16 novembre 1872, chez BONNEDAME et Cie, à Epernay ; texte : Le respect que l'on doit à Dieu, et la Sainteté de son Temple, devraient suffire / à des Chrétiens pour ne pas mener des Chiens à l'Eglise, et ne pas souffrir qu'ils / les y suivent. Le SAINT-ESPRIT ordonne expressément dans l'Apocalypse, de les / chasser de la Maison de Dieu, et d'en ôter tous les scandales : Foris Canes etc. / Ces Animaux remplissent le lieu SAINT de leurs ordures, et d'un bruit qui trouble / la piété des Ministres et des Fidèles. Chose scandaleuse de voir des Chrétiens s'occu- / per de leurs Chiens en présence de JESUS-CHRIST, tandis que les Anges sont devant / lui dans un profond abaissement ! / Mais si, nonobstant cet avis, ceux, à qui il s'adresse, continuent à commettre une / semblable profanation, ils ne trouveront pas mauvais qu'on chasse leurs Chiens, et / même qu'on les fasse tuer hors de l'Eglise. / Pour vous, Ames fidéles, qui y venez pour adorer Dieu, en esprit et en vérité, parce / que vous sçavez que sa Maison est une Maison de Priere, demandez instamment au / Seigneur qu'il daigne inspirer à tous les Chrétiens le même zéle pour l'honneur de sa / Maison. / On avertit aussi des Hommes de certaines Professions, qui entrent dans l'Eglise / avec des Tabliers, des Peignes sur la tête, ou avec les Cheveux en papillotes, de ne / plus s'y présenter dans un extérieur aussi indécent.

Description

Typographie et xylographie sur papier vélin

Sujet représenté

Scène biblique (Crucifixion, Les trois Marie)

Précisions sur le sujet représenté

Le choix d'associer une gravure sur bois dans un montage typographique, qui fait l'une des particularités de cette affiche, a été retenu car il permet d'imprimer plus facilement en une seule fois texte et image. L'église a pendant longtemps rempli des fonctions multiples où les pratiques cultuelles se mêlaient à des activités profanes. Elle est ainsi très tôt devenue un lieu de réunion et de débat pour les habitants, préfigurant l'institution des maisons communes. Parfois, le commerce des idées cédait la place à celui des biens matériels, transformant provisoirement ce sanctuaire en un éphémère marché public. Dans les communes rurales, les églises ont également joué, en périodes d'insécurité, un rôle de refuge occasionnel ou permanent. Ces fonctions diverses induisaient une grande variété de comportements de la part des fidèles, dont personne ne s'offusquait, la distinction entre le sacré et le profane n'ayant alors pas cours. Cette affiche publiée une première fois en 1749, puis à nouveau en 1872, est une mise en garde témoignant d'une volonté de rompre avec des attitudes et des habitudes qui ne sont désormais plus jugées compatibles avec la pratique du culte. La dénonciation de ces excés par le menu, avec luxe détails, parce que l'on a peine à imaginer qu'ils avaient cours, produit par le simple fait de ce décalage un effet comique immédiat.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date d’acquisition

1996 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Soyer Bernard, 1996

Localisation

Châlons-en-Champagne ; musée des beaux-arts et d'archéologie