Portrait de Blaise Pascal

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

926.5.20 ; 2239 (Registre des entrées (1865-1969))

Domaine (catégorie du bien)

estampe

Titre

Portrait de Blaise Pascal

Auteur / exécutant / collecteur

DESROCHERS Stéphane (graveur)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

DESROCHERS : Lyon, 1668 ; Paris, 1741

Ecole

France

Période de création / exécution

4e quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1697

Matériaux et techniques

Papier vergé, burin

Mesures

Hauteur de la feuille en cm 19.5 ; Largeur de la feuille en cm 13.4 ; Hauteur à la cuvette en cm 15 ; Largeur à la cuvette en cm 10.2

Inscriptions

Signé, daté, inscription, lettre

Précisions sur les inscriptions

Signé et daté : Stepha. Desrochers Sculpsit 1697 / et ex. a Paris rue S. Iacques vis a vis les Mathurins ; inscription : Dans l'ovale du médaillon : MRE BLAISE PASCAL DECEDE LE 19E AOUST 1662 AGE DE 39 ANS ; lettre : Tout l'Vnivers, charmé de son rare genie, / A ses productions s'empressoit d'applaudir : / Les honneurs le cherchoient : On le vit, pour les fuir, / Consacrer a Dieu seul et sa plume, et sa vie

Description

Burin sur papier vergé

Sujet représenté

Portrait (Pascal Blaise, homme de lettres, homme, en buste)

Précisions sur le sujet représenté

Blaise Pascal manifesta très tôt des capacités intellectuelles exceptionnelles. Poursuivant des travaux de mathématiques et de physique, il démontra l'existence de la pesanteur de l'air et de la pression atmosphérique, contribua à l'étude de figures géométriques comme le triangle ou le cône ou encore se pencha sur les calculs de probabilités. En contact épistolaire avec l'ensemble de la communauté scientifique de l'époque, il se révéla être par l'étendue de son savoir et de ses centres d'intérêt, être l'un des plus grands savants de l'histoire des sciences. La famille de Blaise Pascal était proche du mouvement janséniste et sa soeur Jacqueline était entrée en religion à Port-Royal, où il fit un séjour. Il mit son talent d'écrivain au service des jansénistes dans la polémique qui les opposait aux jésuites, rédigeant une série de lettres aujourd'hui connues sous le nom de Provinciales (1656-1657). Il fut l'auteur d'une Apologie de la religion chrétienne dont les notes préparatoires ne furent publiées qu'après sa mort sous le titre Les Pensées de Pascal (1670).

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date d’acquisition

1926 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Gailleur, 1926

Localisation

Châlons-en-Champagne ; musée des beaux-arts et d'archéologie