CALLOT Jacques (graveur) : La Foire d'impruneta à Florence

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

901.10.1 ; 1695 (Registre des entrées (1865-1969))

Domaine (catégorie du bien)

estampe

Titre

La Foire d'impruneta à Florence

Auteur / exécutant / collecteur

CALLOT Jacques (graveur)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

CALLOT : Nancy, 1592 ; Nancy, 1635/03/25

Ecole

France

Période de création / exécution

1er quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1620

Matériaux et techniques

papier vergé, eau-forte

Mesures

Hauteur de la feuille en cm 45 ; Largeur de la feuille en cm 67.7 ; Hauteur à la cuvette en cm 42.4 ; Largeur à la cuvette en cm 65.3

Inscriptions

inscription, lettre

Précisions sur les inscriptions

inscription, en bas à droite : In firenza ; lettre : SERENISSIMO COSMO MAGNODVCJ EJRVRJAE / Nundinqs Imprunetanas, que in Diui Luc& Festo quotannis innumerabili populi frequentia, atqz affluenti cvariarum mercium copia celebrantur, iuxta Templum infigne a Nobiliffima Bondelmortium Familia olim in proprio / solo extructum, fundarumqß Vbi Deiparae Virginis Imago, miraculorum focunda, ab eodem Diuo Luca, cut fertur, depicta arqß a fpinetis eruta, religione fumma afferuatur, & colitur / Jacobus Callot Nobilis Lotharingus delineatas aereque incisas dedi cauit consecrauitque, grati animi sui perpetuum testimonium. An. Sal. MD.CXX

Description

Eau-forte sur papier vergé

Sujet représenté

scène historique (Florence, foire, fête, foule, place, commerçant, vue panoramique) ; armoiries

Précisions sur le sujet représenté

Cette estampe, gravée sur une seule planche, représente la foire qui se tient traditionnellement le 18 octobre, jour de la fête de saint Luc, devant l'église Santa Maria de l'Impruneta près de Florence, connue pour l'effigie sacrée et miraculeuse de la Madone qu'elle abrite. En bas, à droite et à gauche, deux écussons reprennent respectivement les armes de l'église et celles de la famille Bondelmonti qui la fonda. Au milieu de la marge inférieure, dans un grand blason se trouvent les armes du grand duc Cosme II de Médicis qui divisent la dédicace de Callot à ce prince. Considérée comme l'un des chefs-d'oeuvre de Callot, cette estampe donne la mesure du talent que le maître nancéien déploie dans une composition particulièrement complexe et animée qui ne rassemble pas moins de 1138 figures dans un vaste champ théâtral panoramique. Sa préparation a donné lieu à une infinité d'études préparatoires. Elle aura le mérite de constituer un répertoire iconographique de référence pour la postérité. L'estampe des collections châlonnaises se réfère au quatrième et dernier état connu de cette planche. De retour à Nancy, devant le succès de son édition florentine, Callot grava une seconde planche imitant la première mais sans parvenir au même degré de réussite.

Contexte historique

Genèse

4e état

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, achat, Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date d’acquisition

1901 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Pimpernet Charles, 1901

Localisation

Châlons-en-Champagne ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Informations complémentaires

Exposition

Pourquoi un nouveau Musée ? : musée municipal, Châlons-en-Champagne, 19 juin - 6 septembre 1982.

Bibliographie

Jean-Pierre Ravaux, Bernard Chertier, Monique Bordier, Hervé Maillot : Pourquoi un nouveau Musée. Les richesses ignorées du Musée de Châlons-sur-Marne, 1982 (p. 4 et repro en couverture) ; Ch. Leblanc : Manuel de l'amateur d'estampes (tome 1, 1854, p 570, n° 1250 D'après Ch. Leblanc, le 1er état du 1er tirage ne comporte pas les mots ' In Firenza ')