VARIN Joseph I (graveur), VARIN Charles Nicolas (graveur), VAN BLARENBERGHE Louis Nicolas (d'après, peintre) : Perspective de l'illumination du cours le Pelletier et de la salle du bal, à l'occasion de l'inauguration de la statue du Roi à Reims, le 28 août 1765

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

900.11.14 ; 1668 (Registre des entrées (1865-1969))

Domaine (catégorie du bien)

estampe

Titre

Perspective de l'illumination du cours le Pelletier et de la salle du bal, à l'occasion de l'inauguration de la statue du Roi à Reims, le 28 août 1765

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

VARIN : Châlons-en-Champagne, 1740 ; Paris, 1800 ; VARIN : Châlons-en-Champagne, 1741 ; Châlons-en-Champagne, 1812 ; VAN BLARENBERGHE : Lille, 1716 ; Fontainebleau, 1794

Ecole

France

Période de création / exécution

3e quart 18e siècle

Millésime de création / exécution

1765

Matériaux et techniques

papier vergé, eau-forte, burin

Mesures

Hauteur de la feuille en cm 55.4 ; Largeur de la feuille en cm 68.2

Inscriptions

signature, lettre

Précisions sur les inscriptions

signature, en bas à droite : Varin fratres, socii Sculpserunt ; signature, en bas à gauche : Van Blarenberghe delineavit ; lettre : Perspective de l'Illumination du cours le Pelletier et de la Salle du Bal, / A l'occasion de l'Inauguration de la Statuë du ROY A Reims, 28 Aoust 1765

Description

Eau-forte et burin sur papier vergé

Sujet représenté

scène historique (Reims, fête, éclairage artificiel : lustre, banquet, nuit, bal, foule)

Source de la représentation

1765/08/27

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, achat, Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date d’acquisition

1900 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Nicaise Auguste, 1900/11/13

Localisation

Châlons-en-Champagne ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Informations complémentaires

Bibliographie

Christine Abelé : Les Varin, une dynastie de graveurs, Châlons-sur-Marne, 1987 (n° 26, p. 48)