anonyme (graveur), BUNEL François le Jeune (d'après, peintre) : La Procession de Ligue

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

899.11.1507 ; 964 (Testament de Madame Garinet) ; 50 (Inventaire Collard)

Domaine (catégorie du bien)

estampe

Titre

La Procession de Ligue

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

BUNEL : Blois, 1552 ; Paris, 1599

Ecole

France

Période de création / exécution

1er quart 18e siècle

Millésime de création / exécution

1715

Matériaux et techniques

papier vergé, eau-forte, burin

Mesures

Hauteur de la feuille en cm 38.3 ; Largeur de la feuille en cm 49.5 ; Hauteur à la cuvette en cm 36 ; Largeur à la cuvette en cm 48.2

Inscriptions

lettre

Précisions sur les inscriptions

lettre : PROCESSION DE LA FAMEUSE LIGUE CONTRE HENRI IV EN 1593 Quel tumulte ! quel bruit ! quel bizarre assemblage ! / Est-ce l'Enfer qui dans sa rage / A sur terre vomi tant de Démons froquez, / De furieux, de fanatiques, / Qui paroissent ici masquez / Sous le beau nom de Catholiques ? / Je vois poignards et pistolets, / Bréviaires et Chapelets / Pendus à la même Ceinture : / Quelle étonnante bigarrure ! / Seroit-ce toi, Sainte Religion, / Qui causerois tant de convulsion ? / Non, je ne connois point ici ton Caractére, / Et cette troupe téméraire / N'a deployé ses Etendars, / Que pour servir l'injuste envie / Et l'ambition infinie / Des Princes Lorrains, des Guisards, / Et les soutenir dans le crime / De priver les François de leur Roy légitime. / Mais quoi, j'apperçois des Pasteurs, / Qui comme gens Apostoliques, / Ne devroient être les auteurs / Que de conseils prudents et pacifiques, / Soufler dans les esprits un farouche couroux, / Et n'être eux mêmes que des loups. / O, toi, divin LOUIS, qui du haut de la Gloire / Vois d'un oil d'indignation / Cette engeance perfide et noire, / Réprime sa rebellion, / Sois le protecteur de la race, / Favorise HENRI LE GRAND, / Conserve en ce Héros tout l'honneur de ton sang, / Pour qu'en sa respectable place / On voye LOUIS QUINZE un jour / Etre de ses sujets les delices, l'amour. / Tu ne peux mieux dédommager la France / De tant de maux et de souffrance.

Description

Eau-forte et burin sur papier vergé

Sujet représenté

scène historique (Plaisance cardinal de, Rose Guillaume, Pelletier abbé, Montgaillard Bernard de, Mayenne duchesse de, Mayenne duc de, ?, Montpensier duchesse de, foule, carme, feuillant, franciscain, minime, dominicain, procession, bannière : saint Michel, croix de Lorraine, arquebuse, rue, Paris, La Ligue)

Précisions sur le sujet représenté

Procession de Ligue

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date d’acquisition

1899 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Garinet Marguerite-Victoire, 1899 ; Collection privée, Garinet Jules, 1877

Localisation

Châlons-en-Champagne ; musée des beaux-arts et d'archéologie