Loth et ses filles

Identification du bien culturel

N°Inventaire

2008.0.1016

Domaine

estampe

Titre

Loth et ses filles

Précision auteur

DORIGNY Michel : Saint-Quentin, 1616 ; Paris, 1665 ; VOUET Simon : Paris, 1590 ; Paris, 1649

Ecole-pays

France

Période de création

2e quart 17e siècle

Millésime de création

1625 entre, 1649 et

Matériaux - techniques

eau-forte, burin, papier vergé

Mesures

Hauteur x Largeur feuille : 39,8x31,1 cm ; Hauteur x Largeur cuvette : 34,7x27,2 cm ; Hauteur x Largeur trait carré : 31,9x26,2 cm

Inscriptions

Marque concernant les collections, inscription, signature

Précisions inscriptions

Marque de coll. à l'encre : oui ; Filigrane : oui, un cadre en fer à cheval encadrant une grappe de raisin en losange ; Lettre gravée : Dans la marge sous le trait carré :'Nolite inebriari vino, in quo est luxuria Ephes. cap. 5.' ; Autre inscription : Au verso, au crayon :'p. et gr. au b., élève et gendre de Vouet, né à St Quentin en 1671, m. à Paris en 1665' ; Signature : Dans la marge sous le trait carré à gauche : 'Simon Voët pinxit', au milieu : 'Cum priuilegio Regis' et à droite :'Mich. Dorigny scul. Pari.1639'

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat en vente publique, Orléans, musée des beaux-arts

Date acquisition

1860/11/07 date d'acquisition

Ancienne appartenance

LEBER, Jean-Michel Constant (propriété de)

Informations complémentaires

Exposition

Exposition dossier Loth et ses filles, Strasbourg / musée des beaux-arts de Strasbourg, 19/06/2008 - 22/09/2006

Bibliographie

Leber, Jean-Michel-Constant, Des estampes et de leur étude, depuis l'origine de la gravure jusqu'à nos jours, Herluison, Orléans, 1865. Sandrine Herman, Estampes françaises du XVIIe siècle, une donation au musée des beaux-arts de Nancy, Editions du comité des travaux historiques et scientifiques, 2008, p. 224 ; Herman, Sandrine; Estampes françaises du XVIIe siècle, une donation au musée des beaux-arts de Nancy, Paris, 2008, t. III, p. 482, n°69 ; Editions du comité des travaux historiques et scientifiques, 2008, p. 224

Loth et ses filles_0