Tête de saint Jean-Baptiste (Titre factice)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

1900.27.1 ; 1598 (Inventaire B) ; 151 (Inventaire E)

Domaine

sculpture

Dénomination

relief

Titre

Tête de saint Jean-Baptiste (Titre factice)

Précision auteur

BAFFIER : Neuvy-le-Barrois (18), 1851, novembre 18 ; Paris (75), 1920, avril 19

Ecole-pays

France

Période de création

4e quart 19e siècle

Millésime de création

1893

Matériaux - techniques

plâtre, bois

Mesures

Hauteur en cm 36 ; Largeur en cm 48 ; Profondeur en cm 48

Description

Le haut relief est solidaire d'un encadrement octogonal en bois

Précisions sujet représenté

Tête de saint Jean-Baptiste décapité. La chevelure débordant de la coupe évoque le sang qui ruisselle

Contexte historique

Genèse

Objet en rapport

Historique

Il s'agit peut être du plâtre original présenté au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1893 (n°4) ; Relief exécuté pour illustrer les Drames sacrés, tableau religieux d'après les peintres italiens des XIVe et XVe siècles, oeuvre d'Armand Silvestre et d'Eugène Morand, sur une musique de Gounod, représentée au théâtre du Vaudeville. Armand Silvestre était un ami de Jean Baffier, qui réalisa son buste et lui confia un moment la présidence honoraire de l'association Les Gâs du Berry. Lieu d'exécution : atelier de Jean Baffier, rue Lebouis à Paris. ; en rapport avec : Original ; Le marbre est au musée Frédéric Blandin de Nevers (n° N.S.154 ; R.F. 3873). Il a été acheté par l'Etat en 1909 pour le Musée du Luxembourg et déposé en 1930 à Nevers. Un autre exemplaire en plâtre patiné est conservé au Centre artistique Jean Baffier à Sancoins.

Lieu de création/utilisation

France, Ile-de-France, Paris (lieu d'exécution)

Utilisation / Destination

décor

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Bourges, musée du Berry

Date acquisition

1900

Ancienne appartenance

Leclère

Informations complémentaires

Exposition

Exposition organisée par la Société Nationale des Beaux-Arts (N° 4 : plâtre exposé, vraisemblablement celui qui est aujourd'hui au musée du Berry.) Exposition Bourges Ecole Nat. Arts Appliqués 1921 Exposition d'automne 1921. Ecole Nationale des Arts appliqués à l'Industrie. 8e exposition organisée par l'Association des anciens élèves. Rétrospective Jean Baffier - oeuvres de sociétaires, le Berry rustique 30 octobre - 20novembre 1921, Bourges, 1921. (N° 5)

Bibliographie

BRINGUIER B. et MARTINET N. 1981 B. Bringuier et N. Martinet, Oeuvres de Jean Baffier 1851-1920 au musée municipal de Nevers, catalogue d'exposition, Nevers, 1981. (P. 39 notice 32 : commande exécutée pour illustrer les Drames sacrés d'Armand Silvestre et d'Eugène Morand. D'après une tradition orale transmise par la petite-fille du docteur Babillot, de Bourges, ami de Baffier, celui-ci aurait sollicité une demande de permis pour étudier le rictus spécifique de la bouche d'un guillotiné.) Exposition Paris Musée d'Orsay 1990, Schirn Kunsthalle Francfort-sur-le-Main, 1990 Le corps en morceaux, Paris, Réunion des musées nationaux, 1990, 343 p. : ill. en noir et en coul. (P. 162 fig. 323 et p. 266 notice 181 (notice sur le relief en marbre conservé au musée de Nevers).)

Tête de saint Jean-Baptiste (Titre factice)_0