Chapiteau

Identification du bien culturel

N°Inventaire

1910.23.2 ; 3917 (Inventaire B)

Dénomination

chapiteau

Matériaux - techniques

calcaire, bas relief

Mesures

Hauteur totale en cm 63.5 ; Largeur totale en cm 63 ; Epaisseur en cm 32

Description

Chapiteau de colonne engagé

Précisions sujet représenté

Corbeille sculptée en 3 registres. Les deux registres inférieurs sont formés de deux collerettes de feuilles. De larges feuilles encadrent des masques d'angles, très mutilés, au registre supérieur

Contexte historique

Genèse

Objet en rapport

Historique

Voir aussi : Chapiteau (1910.23.1) , Chapiteau (1910.23.3) , Chapiteau (1910.23.4) , Chapiteau (1910.23.5)

Lieu de création/utilisation

France, Centre, Cher, Bourges (lieu d'utilisation)

Précisions lieu création

Cathédrale Saint-Etienne

Utilisation / Destination

décor d'architecture

Découverte / collecte

France, Centre, Cher, Bourges (lieu de provenance)

Précisions découverte

Retrouvé à Bourges, à proximité du cimetière des vicaires, situé jusqu'au début du XIXe siècle au chevet de la cathédrale

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Bourges, musée du Berry

Date acquisition

1910

Ancienne appartenance

Collection publique, Administration municipale ; Administration municipale

Informations complémentaires

Commentaires

Seulement deux des chapiteaux de la cathédrale dans l'inventaire B ; Un ensemble d'au moins six chapiteaux de grandes dimensions fut découvert avant 1889, dans le jardin de l'archevêché à proximité de la cathédrale. Quatre d'entre eux sont inscrits au catalogue du musée lapidaire publié en 1888-1889 (N°227 à230), deux sont portés sur la registre d'inventaire du musée du Berry, sous le N° B 3916 et 3917. Il s'agit de quatre chapiteaux de colonnes et de deux chapiteaux de colonnes engagées. De grandes dimensions (hauteur voisine 55 cm), ils sont, depuis longtemps attribués au décor de la cathédrale romane. Ils peuvent être comparés avec les chapiteaux de la croisée du transept de l'église Saint-Blaise de la Celle-Bruère, ce qui permet de les dater peu après 1100

Bibliographie

BARDELOT P. 2002 Philippe Bardelot, Hôtel Jacques Coeur, inventaire du lapidaire, Orléans, D.R.A.C., 2002, 3 vol [n.p.] : Ill (Notice 166)

Chapiteau_0