La tante Gouazin pêchant à la ligne

Identification du bien culturel

N°Inventaire

892.8.1 ; 9 L (Registre manuscrit Entrées 1891)

Dénomination

bas-relief

Titre

La tante Gouazin pêchant à la ligne

Précision auteur

LEVILLAIN : Passy, 1837 ; Paris, 1905/01

Ecole-pays

France

Période de création

2e moitié 19e siècle

Matériaux - techniques

faïence, glaçure

Mesures

H. en cm 16.5 ; l. en cm 23.5

Inscriptions

Titre, signature, inscription, bulle

Précisions inscriptions

Titre, haut (droite) : Mme Gouazin née Epoigny de Sens 1867 ; signature, bas (gauche) : F Levillain ; inscription, haut (gauche) : Limite des bains ; bulle, haut (droite) : Portrait en médaillon de Théodore Deck : Théodore Deck céramiste

Description

Faïence glaçuré

Etat du bien

Bon état, Complet, sale

Précisions sujet représenté

Une vieille femme est représentée à gauche de la composition. Tournée vers la droite, elle est assise au bord de l'eau et tient une canne à pêche. Derrière elle, un panneau indique 'Limite des bains'. A droite, un médaillon représente la tête de Théodore Deck. Il s'agit de la tante maternelle de Levillain, Antoinette Epoigny, morte en 1867.

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

Voir aussi : La tante Gouazin pêchant à la ligne (2015.0.BA.307)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Sens, musée municipal

Date acquisition

1892

Ancienne appartenance

Collection privée, LEVILLAIN Ferdinand

Localisation

Sens, musée municipal

Informations complémentaires

Exposition

Exposition 'Ferdinand Levillain, le théâtre des dieux', à l'Orangerie des Musées de Sens, du 21 mars au 21 septembre 2015. Exposition organisée par les Musées de Sens

Bibliographie

Catalogue de l'exposition 'Ferdinand Levillain, le théâtre des Dieux', à l'Orangerie des Musées de Sens du 21 mars au 21 septembre 2015. 72 pages, illustrations couleur. Textes de Sylvie Tersen, Stéphane Barbillon, Michaël Vottero, Dorothée Censier, Anne Gros, Félicity Bodenstein, Etienne Tornet, Sébastien Quéquet et Béatrice Coullaré. (p. 66) HEURÉ, Sens et ses environs, 1897 (Paul Heuré indique la présence d'un médaillon en bronze sur la tombe de Mme Gouazin, représentée avec les attributs de sa passion bien connue à Sens : la pêche. Malheureusement le médaillon a disparu, mais il laisse à penser qu'il s'agit de la même représentation.)