DESCHAMPS Jean-Baptiste : Caron passant le Styx

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

82.1179

Domaine (catégorie du bien)

sculpture

Titre

Caron passant le Styx

Auteur / exécutant / collecteur

DESCHAMPS Jean-Baptiste

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

DESCHAMPS : Tournus, 1841 ; Naples, 1867

Ecole

France

Période de création / exécution

4e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1879

Matériaux et techniques

plâtre, moulage

Mesures

Hauteur en cm 90 ; Largeur en cm 30 ; Profondeur en cm 55

Sujet représenté

figure mythologique (Charon, vieillard, en pied, nu, barbe, bâton)

Précisions sur le sujet représenté

Charon est représenté debout, fermement en appui sur ses 2 jambes, tenant sur sa gauche, avec ses 2 mains la perche qui lui permet de passer la barque des morts sur le Styx. Il est traditionnellement représenté en vieillard barbu.#Dans la mythologie grecque, Charon est le passeur qui, sur sa barque, conduit les morts dans l'Hadès (l'au-delà) en leur faisant traverser le Styx, fleuve qui entoure les enfers. Charon est en principe représenté vieux et laid avec un bonnet conique et une courte barbe. Il manoeuvre sa barque avec une perche. Il est peu représenté dans l'art moderne où il est en concurrence avec les figures chrétiennes de la mort

Contexte historique

Historique – Objets associés

La carrière courte de Deschamps permet difficilement l'analyse de son style. Entre le Prix de Rome de 1864 (Ulysse bandant son arc) et 1867 (Discobole), on peut néanmoins constater une évolution qui passe par l'abandon d'une musculature exagérée et l'assouplissement de la ligne et du modelé. La musculature à l'antique de Caron peut faire situer cette oeuvre vers 1864/65.#Cette oeuvre est un moulage exécuté à Paris en 1879 pour la Société des Amis des Arts et des Sciences de Tournus avec l'autorisation de M. Deschamps père.

Informations juridiques

Localisation

Tournus ; musée Greuze

Informations complémentaires

Bibliographie

Jean Martin, Catalogue du Musée de Tournus (musée Greuze), Tournus, SAAST, 1910. 230 pages. (10 p.13) Jean Martin, Catalogue du Musée de Tournus, Mâcon, 1886. 98 pages (10 p.52) Bulletin de la SAAST- 1879 (p.12 à 24)