Stèle à inscription PRICILLA / NERTOMARI VX

Identification du bien culturel

N°Inventaire

M.L. 146 ; SE. 146 (Ancien numéro) ; M.L. 112 (Ancien numéro)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle à inscription PRICILLA / NERTOMARI VX

Période de création

2e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès, taillé

Mesures

Hauteur en cm 90 ; Largeur en cm 43 ; Epaisseur en cm 18

Inscriptions

Inscription (latin)

Précisions inscriptions

Gravure, sur la face : D . PRICILLA . . NERTOMARI . VX O R SVADVGENV . F : D(iis) Pri(s)cilla, [M(anibus)]. / Nertomari ux/or, / Suadugenu f(ilia), traduction : Aux dieux Mânes. (ici repose) Priscilla, épouse de Nertomarus, fille de Suadugenus ; inscription, à droite : Peinture rouge : 146 ; inscription, à droite : Peinture jaune : 112

Description

Stèle en grès, 'dans une niche rectangulaire, deux personnages sont représentés. L'homme, à droite, les cheveux courts, vêtu d'une tunique, semble porter un collier. La femme, à coiffure relevée sur le front (époqe des Antonins), vêtue elle-aussi d'une tunique, tient de la main droite un fruit. Sa main gauche, ainsi que les bras de l'homme, ne sont pas indiqués. Au-dessus de leurs têtes, sur la bordure, on voit à droite : D et à gauche, là où devrait se trouver M, une feuille avec son pédoncule. A la suite de D, on lit : PRICILLA NERTOMARI VX O R Au-dessous de la niche, on peut lire : SVADVGENV F(ilia ou fecit) Au-dessous encore, on trouve une autre feuille avec son pédoncule.' Mordier, cat. 49 ; 'Espérandieu remarque que la femme a une coiffure propre à l'époque antonine. Il va de soi qu'il faut lire Priscilla, cognomen bien connu et non Pricilla [...]; On remarquera que le nom du mari est indiqué à côté de celui du père, ce qui nest pas très fréquent, car, pour désigner une femme, la filiation suffit en général. P-Y. Lambert relève le caractère celtique de Nertomari et Suadugenu.' Le Bohec 2015, cat. 318

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Bourgogne, Saône-et-Loire, Autun (lieu de création)

Découverte / collecte

France ; Bourgogne ; Saône-et-Loire ; Autun ; (Champ Saint-Roch, lieu de découverte) ; (1889, date de découverte)

Précisions découverte

BULLIOT Jacques-Gabriel (inventeur)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Autun, musée Rolin

Date acquisition

1955 acquis ; 1954 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Société Eduenne

Localisation

Autun, musée Rolin

Informations complémentaires

Bibliographie

Inventaire M.L. Archéo, fiches inventaire Yann Le Bohec, Inscriptions de la cité des Eduens. Inscriptions sur pierre. Inscriptiones latinae galliae lvgvdvnensis (ILGL). 2 AEDVI (L. Aed.), col.leccio Instrumenta 50, Universitat de Barcelona, Publicacions i Edicions, 2016 (cat. 318) Mordier, Les stèles funéraires du musée Rolin, 1965, thèse, université Dijon (cat. 49) Fontenay (Harold de) et Charmasse (Anatole de), Autun et ses monuments, 1889 (p. 483) Corpus, des Inscriptions et Lettres, Paris, (XIII, cat. 2751) Espérandieu, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine (III, cat. 1945) Mémoires de la Société Eduenne (A.S.E. 1862-1864, p. 242)

Stèle à inscription PRICILLA / NERTOMARI VX_0