Lampe à huile (fragment, 3)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

B 1810

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

terre cuite, tourné

Mesures

Hauteur en cm 5 (A) ; Diamètre en cm 13 (A) ; Hauteur en cm 3.25 (B) ; Diamètre en cm 9.30 (B) ; Hauteur en cm 2.80 (C) ; Diamètre en cm 7.70 (C) ; Longueur en cm 8.75 (C)

Inscriptions

Inscription

Précisions inscriptions

Étiquette manuscrite, sur la face : A : AUTUN / 1870 / Boyer / jardinier / Faubourg St / andoche ; inscription, au dos : A : B.1810A

Description

3 lampions (fragmentaires) à huile en céramique commune rosé, coupelle à panse bombée, à bordure ourlée à l'intérieur, le centre contient un maintien de mèche circulaire, rapporté et percé, sur pied plein, plat, type Loeschke XIV C : à anse annulaire, section plate et lisse

Sujet représenté

Contexte historique

Historique

Les lampes en terre cuite exposées ici (n° 417-425) sont de formes très diverses, leurs techniques de fabrication, les combustibles qu'elles utilisent et leurs types ne sont pas identiques. Certaines sont moulées (n° 417-421), d'autres sont tournées (n° 422-425). Ces dernières se différencient clairement grâce à une trace en spirale imprimée par le fil qui servait à détacher du tour le fond de l'objet; de plus, elles ne sont pas décorées. La plupart de ces lampes reçoivent un combustible liquide (huile d'olive sans doute); elle ont alors une forme fermée (n° 417-424). la seule lampe ouverte présentée porte le n° 425; on y brûlait une graisse solide (vraisemblablement du suif). Lampes à huile et lampes à suif forment deux grandes catégories. A l'intérieur de chacune se distinguent, en partie par le mode de fabrication, plusieurs types : parmi les lampes à huile, les n° 417-421 sont moulées tandis que les n° 422-424 sont tournées. Les lampes à suif moulées ne sont pas illustrées ici. Deux types sont représentés dans l'ensemble des lampes à huile moulées (n° 417-421), ainsi que dans le groupe des lampes à huile tournées (n° 422-424). Cinq types de lampes sont donc rassemblés ici. Ils peuvent être intégrés, pour l'essentiel, à la classification faite par Loeschcke. Les datations proposées dans les notices sont celles qui sont admises actuellement pour la Suisse : en effet, l'étude des lampes n'est en France qu'à ses débuts. [...] Autun, Augustodunum, 1987, pp. 213-219

Lieu de création/utilisation

France, Bourgogne, Saône et Loire, Autun (lieu de création)

Découverte / collecte

France ; Bourgogne ; Saône et Loire ; Autun ; (Jardin Boyer; Faubourg Saint-Andoche, lieu de découverte) ; (1870, date de découverte) ; BULLIOT Jacques-Gabriel (inventeur) ; XIXe siècle (invention du site)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Autun, musée Rolin

Date acquisition

1954 entrée matérielle

Localisation

Autun, musée Rolin

Informations complémentaires

Exposition

Autun Augustodunum - Capitale des Eduens, musée Rolin - Hôtel de Ville - Autun, 16 mars- 27 octobre 1985 (cat. 425)#Les caves Joyaux ou le théâtre antique d'Autun, musée Rolin, Autun, 7 septembre - 22 octobre 1991 (cat. 65)

Bibliographie

Inventaire B. Archéo, fiches inventaire, Bulliot Carré F., Lampes à huile en terre cuite des musées Rolin d'Autun et Alésia, IIIe siècle avant - IVe siècle après J.C., mémoire de Maitrise, Université de Paris IV - Sorbonne, 1984 (p. 202-203, n° 307-313, pl. 89-90) Autun Augustodunum - Capitale des Eduens, musée Rolin - Hôtel de Ville - Autun, 16 mars- 27 octobre 1985 (pp. 213-219, dont p. 219, n° 425) Loeschcke, Lampen aus Vindonissa., Ein Beitrag zur Geschichte von Vindonissa und des antiken Beleuchtungswesens, Zurick, 1919 Leibundgut, Die Römischen der Schweiz, Berne, 1977 Les caves Joyaux ou le théâtre antique d'Autun, cat. expo, musée Rolin, Autun, 7 septembre - 22 octobre 1991 (cat. 65) Revue Archéologique de l'Est (RAE) (A. Olivier, A. Rebourg, Le théâtre antique d'Autun, R.A.E. 42, 1991, p. 150, n° 21, fig. 24)

1/7
Lampe à huile (fragment, 3)_0