Melpomène

Identification du bien culturel

N°Inventaire

B 150 ; V222 (Ancien numéro)

Dénomination

lampe à huile

Titre

Melpomène

Période de création

1er siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

bronze, moulage, martelé

Mesures

Hauteur en cm 13.30 ; Largeur en cm 15.50 ; Epaisseur en cm 6.50

Description

Lampe à huile en bronze coulé en une seule pièce, à patine verte ; Corps piriforme allongé, assez plat. Le bec est encadré de cornes latérales. Pied tronconique haut. Orifice de remplissage trilobé. L'anse en ruban se recourbe, portant à son extrémité un large visage plat, encadré de mèches de cheveux gravées, et surmonté d'une sorte de couvre-chef en chapeau de gendarme. La tête est féminine; sous le menton, une palmette à cinq feuilles semble une barbiche. Cette lampe est du type XX du classement de Loeschke qui correspond au chapitre 12 de N. Valenza Mele. C'est avec ou sans le masque, le type le plus fréquent à Pompéi et à Herculanum. La variante qui porte, comme ici, une tête à chapeau de gendarme n'est pas très abondante, mais dispersée de la Pannonie à l'Egypte et au Maroc. On avait parlé d'une origine alexandrine, ce qui ne s'impose pas. Comme le note Valenza Mele, s'il n'y avait les cornes latérales, on penserait à Melpomène, muse de la tragédie. Le même auteur propose de localiser la fabrication de cette variante à Aquileia. Les divers auteurs soulignent l'unité de ce petit groupe, sans attacher d'importance au traitement des mèches, le plus souvent modelées, quelquefois, comme ici, simplement gravées. Les exemplaires ensevelis par l'éruption du Vésuve datent alors l'ensemble du type XX de Loeschke du Ier siècle de notre ère. Autun, Augustodunum, 1987, p. 123, n° 192 ; La lampe, de forme voïde, porte sur sa poignée un masque théâtral. Deux boucles tombent de chaque côté des joues. Un chapeau de gendarme coiffe le personnage. Lebel, Boucher, 1975, p. 70, n° 111 ; Grande lampe oblongue en bronze, artistique, ayant conservé un reste de mèche, forme de nacelle; anse relevée et terminée par un masque encadré d'une coiffure égyptienne ou orientale. Long. 0.18 haut. 0.15 Trouvée à Autun, Jardin Laurin, en 1855, sur la Frette, près de la porte d'Arroux. Inventaire Bulliot

Contexte historique

Historique

Les éléments métalliques sont, avec ceux en os, parmi les seuls fragments conservés des meubles en bois aujourd'hui disparus; ceux-ci étaient, comme pour des époques plus récentes, agrémentés d'éléments rapportés en bronze ou en fer, soit utilitaires, et parfois traités avec une volonté ornementale [...], soit purement décoratifs [...] Autun, Augustodunum, 1987, pp. 101-114

Lieu historique

Aquilée (lieu de création)

Découverte / collecte

France ; Bourgogne ; Saône et Loire ; Autun ; (Jardin Lorrain, lieu de découverte) ; (1855, date de découverte) ; (BULLIOT Jacques-Gabriel, découvreur)

Précisions découverte

Sur la Frette, jardin Lorrain, près de la Porte d'Arroux ; BULLIOT Jacques-Gabriel (inventeur) ; XIXe siècle (invention du site)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Autun, musée Rolin

Date acquisition

1954 entrée matérielle

Localisation

Autun, musée Rolin

Informations complémentaires

Exposition

Autun Augustodunum - Capitale des Eduens, musée Rolin - Hôtel de Ville - Autun, 16 mars- 27 octobre 1985 (p. 123, n° 192)#Le goût du théâtre à Rome et en Gaule, musée archéologique de Lattes, du 15 décembre 1988 au 30 avril 1989 (p. 161, n° 51)#Les caves Joyaux ou le théâtre antique d'Autun, musée Rolin, Autun, 7 septembre - 22 octobre 1991 (cat. 13)#Vivre à Rome : le témoignage des mosaïques, la mosaïque des témoignages, M.A. Dijon, 28 mai - 12 sept. 1993

Bibliographie

Inventaire B. Archéo, fiches inventaire, Bulliot Autun Augustodunum - Capitale des Eduens, musée Rolin - Hôtel de Ville - Autun, 16 mars- 27 octobre 1985 (p. 123, n° 192) Lebel, Boucher, Bronzes figurés antiques (grecs, étrusques, romains) du musée Rolin, Autun, 1975 (p. 70, n° 111) Valenza Mele, Museo Nazionale Archeologico di Napoli, catalogo delle lucerne in bronzo, Rome, 1981 (p. 93) Le goût du théâtre à Rome et en Gaule, cat. expo., musée archéologique de Lattes, du 15 décembre 1988 au 30 avril 1989 (p. 161, n° 51) Les caves Joyaux ou le théâtre antique d'Autun, cat. expo, musée Rolin, Autun, 7 septembre - 22 octobre 1991 (cat. 13)

1/5
Melpomène_0