Hôtel de Nevers à Paris

Identification du bien culturel

N°Inventaire

NG 75

Domaine

estampe

Titre

Hôtel de Nevers à Paris

Précision auteur

MERIAN : Francfort, 18 février 1627 ; Pays-Bas, 12 avril 1686 ; nationalité : Allemande MATTHAUS MERIAN SEEL ERBEN : Après la mort de Matthäus Merian le 19 juin 1650, ses fils Matthäus le Jeune et Kaspar reprirent la direction de la maison d'édition sous le nom de Matthäus Merian Seel. Erben. En 1687 la maison d'édition passa aux mains de la troisième génération, c'est à dire à Johann Matthäus Merian (1659-1716), un fils de Matthäus Merian le Jeune, qui fut plus tard anobli et élu au Geheimen Rat par le prince électeur de Mayence. Après la mort de Johann Matthäus en 1716 ce fut sa nièce, Charlotte Maria von Merian (1691-1729) qui dirigea l'entreprise jusqu'à sa dissolution en 1727

Ecole-pays

Allemagne

Période de création

3e quart 17e siècle

Millésime de création

1655, 1661

Matériaux - techniques

Burin, papier

Mesures

L. avec support en cm 18.4 ; l. avec support en cm 15

Inscriptions

Inscription concernant la représentation

Précisions inscriptions

Inscription concernant la représentation, en haut au centre : Profp. dess Pallast de Nevers. undt lisle du Palais ; inscription concernant la représentation, au centre : Lisle du palais Nostre dame

Description

Gravure au burin

Etat du bien

Etat moyen, restauré

Sujet représenté

Paysage (Paris, hôtel particulier, palais, clocher, cathédrale, pont, Seine, armoiries)

Précisions sujet représenté

Vue de l'Hôtel de Nevers à Paris. Pont Neuf enjambant la Seine. Au fond, le palais du Louvre, la flèche de la Sainte-Chapelle et la cathédrale Notre Dame. Armoiries en bas au centre.

Source représentation

Sur la géographie, Merian Matthäus l'Ancien : Topographia Galliae

Contexte historique

Genèse

Objet en rapport

Historique

Gravure extraite de la Topographia Galliae, ouvrage faisant partie de la Topographia Germaniae, oeuvre maîtresse du graveur sur cuivre et de l'éditeur Matthäus Merian l'Ancien. Il réalisa la Topographia avec Martin Zeiller (1589-1661), originaire d'Ulm (Allemagne), responsable de la rédaction des textes. L'oeuvre présente de façon très détaillée plus de 2000 vues de villes, bourgs, châteaux et cloîtres remarquables ; aujourd'hui encore elle est considérée comme l'une des oeuvres majeures de l'illustration géographique. C'est en 1642, sous le titre de Topographia Germaniae, que Matthäus Merian commença à éditer cette oeuvre topographique complète de grande envergure représentant des villes. Il souhaitait rassembler et compléter de manière systématique les épreuves et dessins de vues de villes, paysages et cartes qu'il collectionnait depuis trois décennies. Merian publia sa Topographia Germaniae dans sa maison d'édition à Francfort. L'ouvrage parut d'abord en 16 volumes (de 1642 à 1654), puis fut suivi jusqu'en 1688 de volumes supplémentaires, décrivant d'autres lieux en Europe comme la France, l'Italie et la Crête. L'oeuvre complète comptait finalement 30 volumes soit un total de 92 cartes et 1486 gravures sur cuivre avec 2142 vues simples ; c'était alors l'une des plus grandes publications de son temps. Après la mort de Merian en 1650, ses fils Matthäus le Jeune et Kaspar poursuivirent l'oeuvre de leur père ;# voir aussi : Le château de Breves (NG 345) Elément d'ensemble, Hôtel de Nevers à Paris (NG 357) Elément d'une série, Hôtel de Nevers à Paris (NG 359) Tirage, Hôtel de Nevers à Paris (NG 355) Tirage, Le château de Breves (NG 344) Elément d'ensemble

Lieu de création/utilisation

Allemagne (lieu de création, lieu d'exécution)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Nevers, musée de la Faïence

Date acquisition

Date d'acquisition inconnue

Localisation

Nevers ; musée de la Faïence