pot à moutarde (type 5A)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

89.57.2

Domaine (catégorie du bien)

céramique, ethnologie

Dénomination du bien

Pot à moutarde (type 5A)

Auteur / exécutant / collecteur

FAIENCERIES DE CREIL & MONTEREAU (faïencerie)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

En 1840, les deux grandes manufactures de Creil (Oise) et Montereau (Seine et Marne) fusionnent. La société devient celle des 'Faïenceries de Creil et Montereau' sous la raison sociale Lebeuf, Milliet et Cie (L.M et Cie), jusqu'en 1876. Entre 1920 et 1955, les marques de fabriques indiquent 'Hippolyte Boulanger Creil et Montereau' (HBCM)

Période de création / exécution

4e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1876 entre, 1884 et

Matériaux et techniques

Faïence fine, céramique, imprimé (céramique), porcelaine opaque

Mesures

H. en cm 14.5 ; D. en cm 8 ; D. en cm 5.9

Inscriptions

Marque publicitaire

Précisions sur les inscriptions

Sur la panse et au cul : (banderole) A LA VILLE DE BEAUNE / FABRIQUE DE MOUTARDE / DE POTHIER / A BEAUNE / COTE D'OR / Chaque pot porte mon cachet / (médaille) EXPOSITION UNIVERSELLE PARIS 1855 (..) / Mention honorable (...) / EXPOSITION DE DIJON / BEAUX-ARTS AGRICULTURE INDUSTRIE / 1858 / Médaille de 2e classe ; [B] et Cie / DEPOSE / CREIL et [MONTEREAU]

Description

Faïence fine à décor imprimé

Etat du bien

Bon état

Sujet représenté

Ornementation (armoiries : Beaune, filet orn)

Précisions sur le sujet représenté

Représentation de banderoles, des armoiries de la ville de Beaune, et de l'avers et du revers de deux médailles, encadrement à filets

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Creil (lieu d'exécution) ; Beaune (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

Publicité (moutarde, Joseph Pothier), alimentation

Précisions sur l’utilisation

Joseph Pothier vers 1857, fait remonter la fabrique à 1774, mais c'est lui qui lui donne un grand essor entre 1859 et 1904. A sa mort, son fils Alphonse lui succède, puis son petit-fils Louis. La fabrique ferme ses portes dans les années 1922-1924

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Dijon, musée de la Vie Bourguignonne Perrin du Puycousin

Date d’acquisition

1989

Ancienne appartenance

Decloquement Françoise

Localisation

Dijon ; musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin

Informations complémentaires

Bibliographie

MUSEE DE LA VIE BOURGUIGNONNE, Moutarde à Dijon, Dijon, Ville de Dijon, 1984 (p. 193)