affichette

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

86.27.2

Domaine (catégorie du bien)

imprimé, ethnologie

Dénomination du bien

Affichette

Auteur / exécutant / collecteur

BOR (dessinateur)

Période de création / exécution

2e quart 20e siècle

Millésime de création / exécution

1948 vers

Matériaux et techniques

Papier, offset

Mesures

H. en cm 27.2 ; l. en cm 21.6

Inscriptions

Inscription, signature

Précisions sur les inscriptions

De haut en bas, en bas à gauche : LES 3 SPECIALITES DIJONNAISES / (...) / AMORA / LA MOUTARDE DE DIJON / Philbée / LE PAIN D'EPICES DE DIJON / L'HERITIER-GUYOT / LE CASSIS DE DIJON ; BOR

Description

Publicité pour trois spécialités dijonnaises : la moutarde, le pain d'épices et le cassis. Les sociétés 'Amora', 'Philbée' et l'Héritier-Guyot sont réunis sur cette publicité commune

Etat du bien

Bon état

Sujet représenté

Figure (femme, portant : condiment, pain d'épices, crême de cassis)

Précisions sur le sujet représenté

Une jeune femme court, les bras chargés de produits de ces sociétés

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Dijon (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

Publicité (moutarde, Amora, pain d'épice, Philbée, cassis, Héritier-Guyot)

Précisions sur l’utilisation

Amora : Marque de moutarde déposée au greffe du tribunal de commerce de Dijon en 1919 par Armand Bizouard et Raymond Sachot qui l'exploitent à partir de 1934. Après la dissolution de la Générale Alimentaire en 1977, la branche de production condimentaire prend le nom de Amora S.A. le 30 juin 1978. En 1980, Amora est intégrée au groupe B.S.N. ; Charles Philbée reprend la Maison Rondot, 16 rue du Chapeau rouge, en 1895. La maison est rachetée en 1937 par Raymond Sachot, qui réunit en 1959 la maison Philbée à une organisation commerciale commune : Unimel. Transfert 73 rue de Faubourg Raines (usines et bureaux) en ? ; 1867 : Jean-Baptiste l'Héritier, époux de Claudine Guyot, s'installe comme négociant en vins et spiritueux en gros au 5 rue d'Auxonne 1954 : M. Jean Laroche achète la majorité des parts de l'entreprise qu'il transfert rue des Trois Ponts, chez Frédéric Mugnier, qu'il a racheté en 1950

Période d’utilisation

2e quart 20e siècle

Millésime d’utilisation

1948 vers

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Dijon, musée de la Vie Bourguignonne Perrin du Puycousin

Date d’acquisition

1986

Ancienne appartenance

Decloquement Françoise Mme

Localisation

Dijon ; musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin