facture

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

93.59.9

Domaine (catégorie du bien)

imprimé, ethnologie

Dénomination du bien

Facture

Auteur / exécutant / collecteur

RAMA Frères (imprimeur)

Période de création / exécution

2e quart 20e siècle

Millésime de création / exécution

1935 vers

Matériaux et techniques

Papier, typographie

Mesures

H. en cm 27 ; l. en cm 21

Inscriptions

Marque publicitaire

Précisions sur les inscriptions

En haut, typographié, texte pré-imprimé et inscription manuscrite, au centre à gauche : (...) MOUTARDE JACQUEMART / Ancienne Maison AUBERT / PHILIPPE FRERES SUCCrs / 12, Rue de Gray / DIJON (...) ; Monsieur Beillard / épicier / rue Noire / à Chatellerault (Vienne) ; RAMA FRERES ROMANS

Description

Facture sur un papier à en-tête de la maison Philippe frères, producteur de la moutarde 'Jacquemart'. Indications administratives et publicité pour les produits fabriqués. En bas, informations manuscrites : adresse du destinataire, quantités et tarifs des produits

Etat du bien

Bon état

Sujet représenté

Vue d'architecture (Dijon, cloche)

Précisions sur le sujet représenté

L'en-tête porte une représentation du Jacquemart dijonnais, automate installé au sommet de l'église Notre-Dame

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Dijon (lieu d'utilisation)

Précisions sur le lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Fabriqué à Romans (Ain ou Deux-Sèvres)

Utilisation / Destination

Publicité (moutarde, Jacquemart), comptabilité, correspondance

Précisions sur l’utilisation

La marque Jacquemart (du nom de l'automate-carillon de l'église Notre-Dame) est déposée au greffe du tribunal de commerce de Dijon le 28 février 1903 par MM. Henri Quenot et Groffier de Dijon, mais ce n'est qu'à partir de 1920 qu'elle est mentionnée dans le guide du commerce comme appartenant à Xavier Aubert. La maison Aubert est enregistrée dans les différents annuaires comme fabriquant de moutarde, mais il s'agit d'une activité annexe, puisque la maison est connue pour sa production de matériel de charcuterie et sa moutarde ne se vend qu'aux charcutiers. Le 28 juillet 1922, François Gyennon achète la fabrique et l'installe 12 rue de Gray. Elle est revendue le 19 février 1926 aux frères Philippe, qui se séparent en 1951. Louis continue à fabriquer de la moutarde sous la marque Jacquemart jusqu'en 1960. A cette date, la marque est rachetée par Henri Gérin, (Gem), qui l'exploite jusqu'à épuisement des étiquettes

Période d’utilisation

2e quart 20e siècle

Millésime d’utilisation

1935

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Dijon, musée de la Vie Bourguignonne Perrin du Puycousin

Date d’acquisition

1993

Ancienne appartenance

Decloquement Françoise Mme

Localisation

Dijon ; musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin