pot à moutarde

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

95.70.1 ; 01129 (Référence Texto MVB)

Domaine (catégorie du bien)

céramique, ethnologie

Dénomination du bien

Pot à moutarde

Période de création / exécution

4e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1888

Matériaux et techniques

Faïence, peint au tampon (céramique)

Mesures

H. en cm 4 ; D. en cm 3.2

Inscriptions

Marque publicitaire

Précisions sur les inscriptions

Inscription au cul : *MOUTARDE TAMBOUR*/A.BIZOUARD,DIJON/Déposé

Description

Petit pot à moutarde en forme de tambour

Etat du bien

Bon état

Contexte historique

Genèse

Objet en rapport

Historique – Objets associés

Le pot et renvoie au dépôt des Greffes du Tribunal de 21 DIJON, où le 21 juin 1888, le tambour est dénommé 'tambour tricolore'. Donc ce pot est postérieur à cette date (voir dossier iconographique). Voir objet associé : 87.4.1 Affiche

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Dijon (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

Publicité (moutarde, Tambour, Armand Bizouard), alimentation

Précisions sur l’utilisation

De 1880 à 1922, Armand Bizouard dirige une entreprise familiale prologeant la lignée démarrée par Naigeon et poursuivie par Fremiet, Piron et Pierrot.. Le 30 octobre 1922 a lieu la première assemblée générale de la société anonyme 'Moutarde A. Bizouard'. Louis Labbé, président de l'Héritier-Guyot, en devient administrateur, après la démission d'A. Bizouard. Il reste à ce poste jusqu'en 1939. Raymond Sachot entre dans l'entreprise à la demande de Louis Labbé. En 1936, la société fusionne avec les établissements Mouillard et prend le nom de 'Moutarde Bizouard'. En 1939, Sachot remplace Labbé à la tête de l'affaire. Cette même année, l'absorption des Pains d'Epices Philbée oblige à changer la raison sociale : on parle désormais de 'Spécialités Alimentaires Bourguignonnes' (S.A.B.). Ce nom est conservé jusqu'en 1962, avant d'être remplacé par le terme 'Générale Alimentaire'

Période d’utilisation

4e quart 19e siècle

Millésime d’utilisation

1888

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Dijon, musée de la Vie Bourguignonne Perrin du Puycousin

Date d’acquisition

1995

Ancienne appartenance

Lerisse Jean

Localisation

Dijon ; musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin