anonyme (verrier) : verre (à pied), élément d'ensemble

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2005-0-6 ; 4-1 (prov verre (numérotation provisoire SJ)) ; 71 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

verre (à pied), élément d'ensemble

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Bohême (?), Bohême (?, façon de)

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme

Période de création / exécution

3e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1850

Matériaux et techniques

cristal, gravé

Mesures

H. 30.7 ; H. du verre 22.2 ; D. du col 9.7 ; D. du pied 10.5

Description

Verre haut en cristal incolore, monté sur une jambe à noeud et un pied plat, à décor couvrant gravé de motifs post-rocaille, d'animaux et d'une architecture. Ces deux pièces au profil et au décor parfaitement identiques, sont fortement apparentées au verre n° G 353 de notre collection. Le verre progressivement effilé, monté sur une longue jambe interrompue en son milieu par un noeud, lui donne toutefois un profil plus élancé. Des motifs post-rocaille alternent avec cinq cerfs, une biche, un lièvre et un chien sur le verre, tandis qu'une tonnelle visible sur les pièces n° 2005-0-8, n° 2005-0-18 et n° 2005-0-19, et un paysage, encadrés de deux rocailles, décorent le pied. Le lièvre et le chien ont été inversés sur le verre n° 2005-0-7. Comme sur les pièces n° 2005-0-3 et n° 2005-0-20, une des rocailles présente un centre dépourvu de décor ; par conséquent, nous pouvons imaginer qu'elle était destinée à recevoir une inscription gravée ; et une autre est juxtaposée à un arc à lancette à la manière des pièces n° 2005-0-3, n° 2005-0-15 et n° G 353. Deux rinceaux, semblables à ceux des objets n° DE 115, n° 2005-0-3, n° 2005-0-14, n° 2005-0-15 et n° 2005-0-20, s'enroulent enfin autour du noeud de la jambe, lui-même orné d'une frise de cercles gravés. L'exubérance de l'ornementation et les courbes rappellent la tendance rococo née sous le règne de Louis XIV, mais les formes abstraites supplantent les formes naturalistes. Nous ne pouvons véritablement parler de scènes de chasse, car le gibier est toujours isolé du chien qui le traque. Néanmoins, la fuite des bêtes à travers la forêt ou bien leur posture inquiète suffit à évoquer le danger imminent. L'organisation verticale rigoureuse rappelle celle des pièces n° 2005-0-3, n° 2005-0-4, n° 2005-0-5, n° 2005-0-8, n° 2005-0-14, n° 2005-0-15, 2005-0-16, n° 2005-0-18, n° 2005-0-19, n° 2005-0-25, n° 2005-0-26, n° 2005-0-27 et n° G 353 de notre collection. Les animaux constituent le décor figuratif majoritaire comme sur les objets n° 2005-0-3, n° 2005-0-14, n° 2005-0-15, n° 2005-0-16, n° 2005-0-20, n° 6875-2 et n° G 353. Toutes les pièces comparatives sont datées des années 1850 dans la mesure où l'on observe un fort intérêt de la production bohémienne pour le gibier (Munich, Bayerisches Nationalmuseum, n° 24/339, n° 55/197 et n° 71/468 - Dijon, musée des Beaux-Arts, n° 2005-0-49 et n° 2005-0-50). (Petit, 2005)

Sujet représenté

paysage ; ornementation (cerf, biche, lièvre, chien, ornement à forme minérale, rinceau)

Contexte historique

Genèse

objet en rapport

Historique – Objets associés

voir aussi : Ensemble de verres (2005-0-6 et 2005-0-7) , Verre à pied (2005-0-7)

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

République Tchèque, Bohême (lieu de création)

Utilisation / Destination

vaisselle, consommation des boissons

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Dijon, musée des beaux-arts

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 71) Rückert (Rainer), Die Glassammlung des Bayerischen Nationalmuseums München, Munich, 1982 (texte p. 328, ill. p. 302, n° 939 ; texte p. 323, ill. p. 299, n° 927 ; texte p. 342, ill. p. 320, n° 991)