pyxide (fragment)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2005-0-58 ; 45 (prov verre (numérotation provisoire SJ)) ; 176 (Cat. Verrerie 2005)

Dénomination du bien

pyxide (fragment)

Auteur / exécutant / collecteur

Période de création / exécution

Matériaux et techniques

verre

Mesures

D. de la base 6

Description

Epais fragment circulaire plat d'une pièce antique, probablement la base d'une pyxide. Ce fragment de verre provient d'une des pièces de luxe, destinées à la conservation des huiles et des parfums, produites dès le début de l'Empire romain. Des bandes de verre bleu, blanc, vert et la dorure, emprisonnées entre deux couches de verre translucide, imitent les gemmes enchâssés. Ce décor raffiné était réservé à l'alabastre et à la pyxide. Un alabastre, daté de la première moitié du 1er siècle avant J.C., présente cette même technique (Musée de l'Hermitage, n° E 1047). La forme circulaire plate et l'amorce des bords droits de notre pièce évoquent plutôt la base d'une pyxide. (Petit, 2005)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Dijon, musée des beaux-arts

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Piotrovski (Boris Borisovic), Great art treasures of the Hermitage museum, St Petersburg, Londres, 1994 (p. 256, n° 234) Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 176)