anonyme (verrier) : verre (à pied)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2005-0-31 ; 24 (prov verre (numérotation provisoire SJ)) ; 112 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

verre (à pied)

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

France

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme

Période de création / exécution

18e siècle

Matériaux et techniques

verre

Mesures

H. 12.8 ; H. du verre 7.2 ; D. du col 8.2 ; D. du pied 7.8

Description

Verre conique largement ouvert en verre translucide et incolore dépourvu de décor porté par une jambe polylobée et un large pied conique. L'ouvrage de Jacqueline Bellanger propose plusieurs exemples de verres supportés par une jambe trilobée (collection particulière - Paris, musée des Arts Décoratifs, n° 22737 A, n° 31357 et n° 31358). La ressemblance de notre pièce avec le verre n° 31357, daté du XVIIIe siècle est évidente. Un large pied conique soutient une courte jambe polylobée terminée par deux disques. Le verre conique paraît néanmoins plus largement ouvert que l'exemple de comparaison, tandis qu'une partie lisse sépare nettement les disques du décor de la jambe trilobée. Dépourvu de décor, les courbes de la jambe brisent les lignes strictes du verre rappelées dans le pied. (Petit, 2005)

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France (lieu de création)

Utilisation / Destination

vaisselle, consommation des boissons

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Dijon, musée des beaux-arts

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Bellanger (Jacqueline), Verre d'usage et de prestige, France, 1500-1800, Paris,1988 (pp. 383 et 486) Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 112)