anonyme (verrier) : ensemble, carafe (2)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

D 1134-1 et 2 ; 140 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

ensemble, carafe (2)

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Pays-Bas

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme

Période de création / exécution

19e siècle

Matériaux et techniques

verre, gravé

Description

Ensemble de deux carafes en verre translucide et incolore à panses sphériques, surmontées d'un long goulot et de deux longues anses, à décor gravé et de torsades de verre rapportées. La représentation répétée de carafes identiques dans divers musées européens suggère une production développée. Toutes se composent d'une panse sphérique à base rentrante et d'un goulot plus ou moins élancé. Deux anses s'arrondissent depuis le sommet du goulot et retombent sur le haut de la panse. Munies ou non d'un bouchon, leurs dimensions excèdent parfois grandement les 20 cm. Une fine bague en verre translucide et incolore gaufrée orne toujours le haut et la base du goulot, tandis que des torsades verticales, appliquées sur la panse, viennent mourir au centre de la base (Amsterdam, Rijksmuseum, n° N.M. 10754-71 et n° K.O.G 132 - Belgrade, musée des Arts Décoratifs, n° indéterminé - Cobourg, Kunstsammlungen der Veste Coburg, n° HA 229 et n° HA 230 et Cologne, Kunstgewerbemuseum, n° F 643 a, b). Les torsades, lisses sur la partie inférieure de notre pièce, divisent régulièrement la surface de la panse en huit quartiers dont le décor gravé en alternance appartient habituellement au vocabulaire de la vigne. Ainsi, un putto, maladroitement hissé sur une forme ondulée, décroche une grappe de raisin au moyen d'une gaule tenue d'une ou des deux mains. Le choix d'un tel répertoire s'explique probablement par le vin que les carafes contiennent. L'ondulation complète souvent le premier décor sur de nombreuses pièces (Amsterdam, Rijksmuseum, n° K.O.G 132, Belgrade, musée des Arts Décoratifs, n° indéterminé) et une gravure plus ou moins couvrante orne également le goulot de toutes les pièces comparatives. Excepté le musée des Art Décoratifs de Belgrade, qui date son objet du XVIIIe siècle, toutes les autres études s'accordent sur une datation postérieure d'un siècle. L'aspect élancé de nos pièces le rapproche davantage des pièces du XIXe siècle. Le rapport entre les proportions du goulot et de la panse est en effet beaucoup plus harmonieux. (Petit, 2005)

Contexte historique

Genèse

objet en rapport

Historique – Objets associés

voir aussi : Carafe (D 1134-1) , Carafe (D 1134-2)

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Pays-Bas (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1916

Ancienne appartenance

Collection privée, Dard Marie-Henriette

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Klesse (Brigitte), Glas, Cologne, 1963 (p.180, n° 4) Gajic-Loncar (Ruza), La verrerie production et formes d'art à travers les siècles, Belgrade, 1964 (n° 15) Ritsema Van Eck (Pieter C.) et Zijlstra-Zweens (Henrica M.), Glass in the Rijksmuseum, Zwolle, 1993-1995 (p. 356, n° 431 et n° 432) Theuerkauff-Liederwald (Anne-Elisabeth), Venezianisches Glas der Kunstsammlung der Veste Coburg, die Sammlung Herzog Alfreds von Sachsen-Coburg und Gotha (1844-1900), Venedig, A la façon de Venise, Spanien, Mitteleuropa, Cobourg, 1994 (p. 465, n° 551 et n° 552) Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 140)