compte-gouttes

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

DE 206 ; 24 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

Compte-gouttes

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Italie, Venise (?), Venise (?, façon de)

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme

Période de création / exécution

18e siècle

Matériaux et techniques

Verre

Mesures

H. 14 ; L. 28 ; H. du socle 1.8

Description

Compte-goutte en forme de souris en verre translucide et incolore monté sur un socle à quatre pieds, dont deux sont brisés. Les yeux et les oreilles sont rapportés. Le museau et la queue sont percés d'un trou. L'originalité et la diversité des formes zoomorphes tendent a priori à ranger les objets de ce genre parmi les bibelots. Pourtant, Jacqueline Bellanger a maintes fois constaté que la variété des usages égalait grandement celle des formes. Les trous percés aux extrémités du museau effilé et de la longue queue recourbée évoquent un compte-gouttes. Le simple relâchement de la pression du doigt, exercée sur l'un des orifices, libère régulièrement le liquide par l'autre ouverture. Cet instrument semble toutefois être la production la plus répandue et la souris, l'animal le plus communément associé à cette pipette (Collection particulière - Bordeaux, musée des Arts Décoratifs, n° 7248. E). Le socle, rapidement ébauché, en verre également translucide et incolore, placé sous l'abdomen rebondi, offre une stabilité à l'objet et fait office de pattes avec les quatre pieds. Les yeux en billes de verre et les oreilles sont eux aussi rapportés. Le musée des Arts Décoratifs de Bordeaux possède une pièce du XVIIIe siècle tout à fait semblable, fabriquée à la ' façon de Venise '. La mode des objets zoomorphes se développe essentiellement au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Jacqueline Bellanger y voit là une production française, mais Monsieur Jean-Luc Olivié objecte la grande diffusion du modèle qui empêche de se montrer aussi catégorique. Toute l'Europe occidentale s'adonne à la fabrication d'objets en forme d'animaux entre les XVIe et le XIXe siècles. Aussi, par prudence, nous conservons simplement l'idée d'une fabrication 'à la façon de Venise'. (Petit, 2005)

Sujet représenté

Représentation animalière (souris)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1896

Ancienne appartenance

Collection privée, Dècle Alexandrine

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Bellanger (Jacqueline), Verre d'usage et de prestige, France, 1500-1800, Paris,1988 (p. 237) Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 24)