BRUSSA Angelo (attribué), BRUSSA Osvaldo (attribué) : bouteille

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

G 360 ; 22 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

bouteille

Ecole

Italie, Venise (?), Venise (?, façon de)

Anciennes attributions

proposition d'attribution émise par Géraldine Petit (2005) : Angelo et Osvaldo Brussa (?) ; Ancienne attribution : anonyme, 18e siècle

Période de création / exécution

18e siècle, 19e siècle

Matériaux et techniques

verre, émail sur verre

Mesures

H. 27 ; D. base 10.5 ; H. du col 10.5 ; D. du col 3.9

Description

Bouteille en verre translucide et incolore à décor émaillé. L'émail des bandes est effacé par endroit et la base de la bouteille est fendue. La bouteille en verre translucide et incolore à profil élancé, reposant sur un fond repoussé, a reçu un décor émaillé, inscrit entre deux liserés blancs parcourus par de petits traits obliques rouges, qui évoquent les baguettes de verre filigranés torsadés. De la même façon, la fine frise du goulot imite une bague. L'absence de signature ne permet pas d'affirmer qu'il s'agit d'une création de l'atelier d'Angelo et Osvaldo Brussa. Pourtant, le sujet, sa composition et les éléments constitutifs du décor nous incitent fortement à la porter au nombre de leurs réalisations. Nous remarquons immédiatement la mauvaise qualité des émaux qui ont disparu en plusieurs endroits. Les deux artistes puisent une grande partie de leur inspiration dans le Nouveau et l'Ancien Testament (Liège, musée Ariana, n° 17329 - Murano, museo Vetrario, n° indéterminés). Pour notre pièce, nous ne pouvons pas parler réellement de la représentation du Sacrifice d'Abraham dans la mesure où le tablier ensanglanté et le couperet du Juif, reconnaissable à sa kippa, évoquent davantage un 'cho'het' , préparant la viande d'un bélier, dont on aperçoit la tête au pied d'une sorte d'autel. L'abatteur rituel s'apprête sans doute à cachériser la viande du ruminant, autorisé à la consommation. Cette scène appartenant au quotidien est sacralisée par le cadre naturel qui l'entoure et la présence de l'autel circulaire, que le Talmud nomme sous l'expression ' poussière d'Isaac '. Un gobelet gravé, daté de la fin du XVIIIe siècle, montre également un boucher juif saignant un animal (p. 372). Par ailleurs, les Brussa ont coutume de délimiter leurs décors par des arbres et de les compléter par des bouquets de fleurs multicolores, dont de grosses roses (Murano, museo Vetrario, n° indéterminé). Il est également tout à fait intéressant d'observer la parenté de la bouteille n° 11381 de l'Université de Stanford, attribuée à Antonio Salviati, avec la nôtre. Une scène galante, encadrée par des arbres, s'inscrit entre deux liserés sur la panse. (Petit, 2005)

Sujet représenté

scène (sacrifice, homme, Hébreu, bélier, autel, arbre, fleur orn, rose)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1905

Ancienne appartenance

Collection privée, Grangier Henri et Sophie

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Gaitet (Louis), Catalogue de la collection Grangier, Dijon, 1917 (n° 360 (sans mention d'école)) Bellanger (Jacqueline), Verre d'usage et de prestige, France, 1500-1800, Paris,1988 (p. 372) Osborne (Carol M.), Venetian glass of the 1890s, Salviati at Stanford University, Londres, 2002 (p. 135, n° 154) Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 22)