GRESLY Thomas (verrier) : bouteille

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

G 358 ; 102 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

bouteille

Auteur / exécutant / collecteur

GRESLY Thomas (verrier)

Ecole

France

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme, 18e siècle, France

Période de création / exécution

18e siècle

Matériaux et techniques

verre, soufflé, émail sur verre, polychrome

Mesures

H. 27 ; L. du col 14.5 ; D. base 8.5 ; D. du col 3.5

Inscriptions

inscription

Précisions sur les inscriptions

inscription, entre le décor floral : Camarade / buvons / à la ronde / 1725

Description

Bouteille soufflée en verre translucide et incolore portant l'inscription : 'Camarade / buvons / à la ronde / 1725', entre le décor floral émaillé polychrome. Notre pièce présente dans son aspect général une grande similitude avec une bouteille du musée comtois de Besançon, attribuée au peintre sur verre Thomas Gresly rattaché à la verrerie de l'Isle-sur-le-Doubs, datée de 1726 (n° indéterminé). La panse, sensiblement arrondie, repose sur une base circulaire à cul rentrant surmontée par un long goulot évasé bagué au sommet. Un commentaire interrompt la frise de rinceaux ornementaux à la manière des pièces du musée comtois de Besançon et du musée des Arts Décoratifs de Paris (n° 26969), respectivement dédicacées à 'Jean Baptiste Courdon / maître cordonnier a / Clereval sur le Doux et Monsieur / melecot / prêtre curé / de gesier', datée de 1754, également réalisée par Thomas Gresly. Le ton du commentaire de notre pièce invite les personnes réunies autour de la bouteille à trinquer à l'amitié. Des sortes de roses ou pivoines s'épanouissent au centre des quatre rinceaux latéraux, remplacées par deux fleurs de lis au centre de la bouteille. Des tiges secondaires de fleurs en boutons de couleur orange poussent verticalement en alternance vers le haut et le bas. Une fleur semblable aux fleurs latérales, mais de la teinte des boutons, se déploie dans le bouquet central. Un décor identique de rinceaux feuillagés et fleuris orne les bouteilles parisienne et bisontine ainsi qu'un pot couvert de la collection Jeannine Geyssant . Toutefois, la disposition et la couleur des fleurs varient d'une pièce à l'autre. Une fleur de lis remplace la rose centrale sur la pièce de 1726 et la teinte orangée, le rose des grosses fleurs de l'objet n° 26969. Une frise blanche, composée de deux traits fins et d'une ligne ondulée qui encadre enfin ce décor couvrant, et un motif de ligne en boustrophédon alternativement émaillé en rouge, bleu, jaune, blanc, répété quatre fois autour des épaules, complète le décor. Ce dernier motif évoque un ornement d'écriture qui accompagne souvent les signatures. (Petit, 2005)

Sujet représenté

représentation végétale, ornementation (rinceau, fleur orn, rose, pivoine, fleur de lys, bouquet, feuillage orn)

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Franche-Comté, Doubs (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1905

Ancienne appartenance

Collection privée, Grangier Henri et Sophie

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Gaitet (Louis), Catalogue de la collection Henri et Sophie Grangier : Peintures, sculptures, meubles, objets d'art, Dijon, 1917 (n° 358 (France, XVIIIe siècle)) Bellanger (Jacqueline), Verre d'usage et de prestige, France, 1500-1800, Paris,1988 (p. 278)