gobelet

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

A 392 ; 146 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

Gobelet

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Russie

Période de création / exécution

19e siècle

Matériaux et techniques

Verre (vert), taillé, gravé, émail sur verre, doré

Mesures

H. 8.5 ; D. du col 7.8 ; D. base 6.4 ; Ep. verre 0.5

Description

Gobelet évasé en verre translucide de couleur vert à décor taillé, gravé, émaillé et doré. L'opposition de la surface taillée en côtes arrondies dans la partie basse et lisse au-dessus aide à organiser le décor gravé, doré et émaillé. Un épi doré orne chaque côte dont les contours sont soulignés par un fin liseré doré, créant des compartiments. Cette verticalité est stoppée par une frise de fleurs ornementales en émail noir à feuilles dorées sur la partie lisse et par les trois liserés dorés divisant le gobelet. Les couleurs et la composition de ce décor ne sont pas sans évoquer le gobelet n° A 29 de la collection. Aussi, nous penchons pour une provenance russe, corroborée par l'appartenance de notre pièce à la collection de la comtesse d'Armandy et sa réalisation au début du XIXe siècle. La transparence de la couleur verte du gobelet devient un élément décoratif à part entière qui rehausse la brillance de la dorure. (Petit, 2005)

Sujet représenté

Ornementation (fleur orn)

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Russie (lieu de création)

Utilisation / Destination

Vaisselle, consommation des boissons

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1936

Ancienne appartenance

Collection privée, Armandy Comtesse d'

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 146)