gobelet, élément d'ensemble

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

A 31 ; 149 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

Gobelet, élément d'ensemble

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Russie

Période de création / exécution

18e siècle, 19e siècle

Matériaux et techniques

Verre, doré, émail sur verre

Mesures

H. 10 ; D. du col 8.4 ; D. base 6.5 ; Ep. du verre 0.5

Description

Epais gobelet droit en verre translucide et incolore orné de deux médaillons émaillés entourés d'un décor doré. La provenance d'une part, et d'autre part, le profil et le décor du gobelet témoignent de l'origine russe de notre pièce. La Comtesse d'Armandy se procure en effet des objets de verrerie grâce aux alliances russes contractées par sa famille. La forme circulaire de l'épais gobelet à bords droits rappelle évidemment les pièces n° A 27 et n° A 28 , conservées au musée des Beaux-Arts de Dijon. De même, le recours important à la dorure, autour du col et dans le décor de la surface, semble typique de cette production (Dijon, musée des Beaux-Arts, n° A 27, n° A 29 , n° A 30 , n° A 37 , n° A 391 , n° A 392 ). Un large bandeau doré souligne le col à la manière des pièces n° A 391, n° A 27, n° A 29, n° A 30, n° A 37 de notre collection, tandis qu'une dorure plus fine délimite la base du gobelet et les médaillons. La rapidité d'exécution du décor floral ornemental trahit l'horreur du vide également ressentie dans les pièces pré-citées et qui paraît être un trait caractéristique supplémentaire de ces réalisations. Le quadrillage ménagé autour du médaillon sphérique, est également présent sur une bouteille et un vase couvert en l'honneur d'Elisabeth Petrovna (Dijon, musée des Beaux-Arts, n° A 22 et n° 19 ). L'élément décoratif central est bien entendu le médaillon à décor émaillé. Le médaillon sphérique accueille un paysage méditerranéen, avec un grand soin. L'architecture des deux corps de bâtiments et les cyprès évoquent l'Italie, et nous pouvons même nous laisser aller à penser que la colline noyée dans la brume matinale, vers laquelle la perspective conduit notre regard, est l'une des sept sur lesquelles est bâtie Rome. Une lumière douce, rendue par les ombres portées des cyprès, frappe la façade de la bâtisse. Le gobelet à la hollandaise n° A 30 comporte également un paysage inscrit dans un médaillon mais sa lisibilité est altérée. Le lien de ce premier décor avec la présence de mûres dans le médaillon en forme de losange reste quelque peu mystérieux. Le fruit, mûr au début de l'été, évoque alors l'agréable climat méditerranéen qui dissipera bientôt définitivement les dernières nappes brumeuses. Ce gobelet permet ainsi de se remémorer avec nostalgie les doux souvenirs d'un voyage effectué en Italie. (Petit, 2005)

Sujet représenté

Paysage (en médaillon, cyprès, feuillu, maison, fleur orn, mûre)

Contexte historique

Genèse

Objet en rapport

Historique – Objets associés

Voir aussi : Ensemble de gobelets (A 29 à 31) , Gobelet (A 30) , Gobelet (A 29)

Utilisation / Destination

Vaisselle, consommation des boissons

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1936

Ancienne appartenance

Collection privée, Armandy Comtesse d'

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 149)