anonyme (verrier) : gobelet, soucoupe

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

A 37 ; 150 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

gobelet, soucoupe

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Russie

Période de création / exécution

19e siècle

Matériaux et techniques

verre, taillé, doré, émail sur verre

Mesures

H. du verre 9 ; D. du col 9 ; D. base 6.4 ; H. de la soucoupe 15.2 ; D. du col 15.2 ; D. base 9 ; H. du couvercle 6 ; D. du couvercle 10

Description

Gobelet couvert accompagné de sa soucoupe en verre translucide à décor taillé, doré et émaillé. L'ensemble présente de graves dommages : le bouchon est brisé, la dorure et l'émail du décor sont fortement altérés. La similitude du décor du gobelet couvert et de la soucoupe, ainsi que l'emplacement marqué du fond de la soucoupe, dans lequel s'inscrit parfaitement le gobelet, permettent de considérer ces deux éléments comme un ensemble. Le gobelet, divisé en deux parties distinctes, présente un profil évasé dit à la hollandaise. Le tiers inférieur est effectivement taillé en petites pointes de diamant, tandis que la partie haute est couverte d'un décor émaillé noir et doré sur un fond également doré. La pièce évoque donc fortement l'objet n° A 30 de notre collection. L'importante altération des matières nous empêche de nous attarder sur le décor. Nous distinguons tout de même un paysage, peuplé d'animaux, notamment des oiseaux picorant un fruit ou donnant la becquée à un autre et une architecture à colonnades sur plan circulaire, coiffée d'une coupole, près d'un palmier, ainsi qu'un bateau. Comme pour le gobelet de comparaison, une dorure mate a été appliquée sur la face interne du verre. Enfin, des liserés dorés, de dimensions variables, soulignent le bord de l'objet, la base et la division. Le couvercle à petit bouton taillé, brisé en de nombreux morceaux, est orné d'une frise de fleurs ornementales dorées et noires. Un large liseré borde également le bord et la tranche afin de se raccorder au gobelet. C'est la soucoupe qui a le plus souffert des ravages du temps. Le décor est effacé pour une bonne partie. A la manière des deux autres éléments de l'ensemble, une large bande orne le bord et l'on aperçoit encore un paysage méditerranéen, parsemé de quatre architectures et d'animaux, parmi lesquels nous reconnaissons des oiseaux et des lapins, ainsi que des palmiers et des fruits. Il est étonnant de constater que le décor a été déposé sur la paroi interne. Un médaillon de fleurs ornementales et un liseré doré, à nouveau, décorent également le fond étoilé à seize branches de la soucoupe. (Petit, 2005)

Etat du bien

Etat moyen, brisé : couvercle

Sujet représenté

paysage (animal, oiseau, architecture, colonnade, coupole, palmier, bateau) paysage (architecture, animal, oiseau, lapin, palmier, fruit, fleur orn)

Contexte historique

Utilisation / Destination

vaisselle, consommation des boissons

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1936

Ancienne appartenance

Collection privée, Armandy Comtesse d'

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 150)