coupe

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

CA T 1033 ; T 1033 (Cat. 1883) ; 90 (Cat. Verrerie 2005)

Domaine (catégorie du bien)

verrerie

Dénomination du bien

Coupe

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme (verrier)

Ecole

Allemagne

Anciennes attributions

Ancienne attribution : anonyme, 17e siècle, Murano, Selon cat. Trimolet

Période de création / exécution

19e siècle

Matériaux et techniques

Verre, cuivre, doré, ciselé

Mesures

H. 24 ; H. (verre) 8.4 ; D. du col 6.8 ; D. du pied 6.9

Description

Coupe de couleur améthyste à décor d'aventurine maintenu par trois créatures fantastiques échappées d'un noeud de cuivre ciselé et doré. Un présentoir figurant un personnage en costume d'Esclavon, posé sur un pied en cuivre en forme de dôme également ciselé et doré, brandit la coupe. Deux coupes montées de ce type sont exposées dans la salle Charles Sauvageot du musée du Louvre (n° OA 1099 et n° OA 1100). Attribuées à une production allemande, le verre et la figurine varient quelque peu selon la pièce, mais leur composition est similaire. La coupe repose sur un noeud fixé à l'une des mains d'une figurine armée d'un sabre, placé dans son fourreau, au côté, sur lequel prend appui l'autre main. Le cuivre a été préféré au plomb et au bronze des objets parisiens. On observe une recherche de vraisemblance dans le vêtement et la position. La jambe droite, fortement ancrée au sol, reçoit le poids du corps, tandis que le bras gauche replié et la jambe fléchie du même côté, rétablissent l'équilibre. Le musée du Louvre et le musée des Arts Décoratifs de Paris datent ces trois pièces du XVIIe siècle. Toutefois, Monsieur Jean-Luc Olivié émet des doutes quant à notre objet . La figurine et la qualité du pied, dont la dorure est endommagée, le font soupçonner la reconstitution d'une pièce dans le style du XVIIe siècle à l'aide d'un présentoir du XVIIIe siècle et d'un pied XIXe siècle. Seule la coupe semble donc être d'origine. (Petit, 2005)

Sujet représenté

Figure (personnage, sabre)

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Allemagne (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Dijon, musée des beaux-arts

Date d’acquisition

1878

Ancienne appartenance

Collection privée, Trimolet Anthelme et Edma

Localisation

Dijon ; musée des beaux-arts

Informations complémentaires

Bibliographie

Gleize (Emile), Catalogue descriptif des objets d'art formant le musée Anthelme et Edma Trimolet, Dijon, 1883 (n° 1033 (Venise, XVIIe)) Petit (Géraldine), Catalogue raisonné de la collection de verrerie occidentale (XVe-XXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Dijon, 2 vol., Mémoire de Master I d'histoire de l'Art Moderne de l'université de Bourgogne, 2005 (Vol. I, n° 90)