Tête de lion

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MOND 406 ; 31976 (Inv. SCMHA) ; 56 (Cat. BEYER sculpture ; médiévales) ; 39553 (Inv. SCMHA) ; 35 (N° récol.) ; S.406 (Ancien inventaire MBA)

Dénomination

tête

Titre

Tête de lion

Période de création

3e quart 12e siècle

Millésime de création

1160

Epoque

Art Roman

Matériaux - techniques

grès (rose), taille, ronde-bosse

Mesures

Hauteur de l'oeuvre en cm 33 ; Largeur de l'oeuvre en cm 34 ; Epaisseur de l'oeuvre en cm 33

Précisions sujet représenté

Tête de lion en ronde-bosse couverte d'une abondante crinière. La gueule entrouverte découvre les crocs. La partie supérieure de la tête est en partie brisée. Les oreilles sont également brisées.

Contexte historique

Historique

Inv. SCMHA 31976 : Grande tête de lion en grès rouge, faisant partie originairement des sculptures médiévales romanes de l'église d'Andlau du XIIe siècle

Lieu de création/utilisation

France, Alsace, Bas-Rhin, Andlau (lieu de création, lieu d'utilisation)

Précisions lieu création

Façade nord de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau ; fausse gargouille ayant fait partie de la frise historiée.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg

Ancienne appartenance

SCMHA

Lieu de dépot

Déposé ; Strasbourg ; musée de l'Oeuvre Notre-Dame

Informations complémentaires

Commentaires

Cette tête fut perdue et a été retrouvée, il y a quelques années, dans la maison de M. WACH père, qui l'a fait encastrer dans le mur de sa grange. Lors de la prise des moulages à l'église d'Andlau par le Musée, M. WACH en fait don à M. FORRER pour le Musée Gallo-Romain. Andlau. Haut. 32-36 cm - Larg. (face) 34 cm - Larg. (profil) 33 cm Don de M. WACH père, marchand de bois à Andlau. Octobre 1931 Voir Notice n° 31976 a et lettre de Wach à Forrer

Bibliographie

DEHARBE, Revue catholique de l'Alsace, 1862 ('La crypte d'Andlau-au-Val et sa fondatrice', p. 125-131) KRAUS F.X., Kunst u. Altertum in Elsass-Lot., 1884 (p. 10-11) WEISE G., MKW, I, 1920 (p. 12-18) Congrès archéologique de France, 83e session tenue à Metz, Strasbourg, Colmar en 1920, Paris, 1922 (BANCHERAU J., 'Eglise d'Andlau', pp. 294-310) KAUTZSCH Rudolf, Romanische Kirchen im Elsass. Ein Beitrag zur Geschichte der oberrheinischen Baukunst im 12. Jahrhundert, Fribourg-en-Brisgau, 1927 JULLIAN R., Mélanges d'Archéol. et d'Histoire, (1930, p. 25-30) Robert FORRER, ' Les frises historiées de l'église romane d'Andlau ', in Cahiers d'archéologie et d'histoire d'Alsace, n° 85-92, 1931-1932, p. 53-80 (p 56, 67, n° 53, pl. XXIV, fig. 1) ' The porch of Andlau Abbey ', pp. 492-505 (' The porch of Andlau Abbey ', pp. 492-505) KAUTZSCH R., Romanische Kirschenbau im Elsass 1944 LEHNI, CAAAH, 1967 ('Notes sur les travaux de l'église d'Andlau à la fin du XVIIe siècle', pp. 151-164) BEYER V., Catalogue Sculp. Médiévale MOND, 1968 (p. 18, n° 56) Dictionnaire des églises de France, Paris, 1969 (LEHNI R., 'Andlau', p. 2-4) WILL R., Répertoire sculpture ; médiévale romane, 1970 (p. 5-10, n° 4) MEYER Jean-Philippe, Dossier d'inventaire relatif à l'abbaye d'Andlau, commission régionale d'Inventaire, Palais du Rhin, Strasbourg, 1978 WILSDORF Ch., Lexikon des Mittelalters, 1980 ('Andlau, benediktinisches Frauenkloster im Elsass', I, col. 597) MEYER J.-P., CAAAH, 1986 ('L'église abbatiale d'Andlau au XIe siècle', pp. 61-81) Jean-Philippe MEYER, ' l'église abbatiale d'Andlau ', Cahiers alsaciens d'art et d'archéologie alsaciens 1988, pp. 95-112 ('L'église abbatiale d'Andlau au XIIe siècle ', pp. 95-112) RAY D., Encyclopédie de l'Alsace, 1982 ('Andlau', vol. 1, p. 202-204) Andrea BRUHIN, 'Romanischen Skulpturen der Abteikirche Andlau und das geistliche Spiel. Strukturelle und funktionale Parallelen zwischen zwei verwandten Ausdrucksforment', in Literatur und Wandmalerei. Erscheinungsformen höfischer Kultur und ihre Träger im Mittelalter. Freiburger Colloquium 1998, éd. Eckart Conrad Lutz, Johanna Thali und René Wetzel, Tübingen, 2002, p. 83-114 Suzanne BRAUN, L'architecture romane en Alsace, photographies de Jacques Hampé, préface de Roland Recht, Jérôm Do Bentzinger éd., 2002