Grand relief mithriaque

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 56.286 à 309

Dénomination

relief, fragment

Titre

Grand relief mithriaque

Période de création

3e quart 2e siècle

Matériaux - techniques

grès (gris), taillé, ronde-bosse

Inscriptions

Dédicace (latin)

Précisions inscriptions

Dédicace, Devant, en bas : L'inscription, très fragmentaire, est gravée sur un des blocs de base du relief (Dim. : H. : 0,60 m, larg. : 0,93 m; ép. : 0,60 m). : .... US. EQ. ROM..../ .... NARIO. IN.../ : [...]. us eq (ues) Rom(anus) [...]. / [...] Nario In [...], traduction : ..us chevalier romain a (dédié cette sculpture) à Nario In...

Description

De nombreux éléments sculptés très fragmentaires appartenant à un relief de Mithra taurochtone ont été mis au jour sur l'emplacement de ce mithraeum : têtes, bustes et fragments de jambes et pieds des deux dadophores ; tête de vent ; crâne, mufle et pied du taureau ; corps et patte du chien ; éléments du personnage central de Mithra (manteau, jambe, plis de tunique, bras et main, bonnet phrygien..) ; torse de Sol (?). De la base du relief, n'est conservé que le bloc médian, qui porte les vestiges du pied du vase placé sous le ventre du taureau. À gauche, traces du serpent. À droite, sont visibles également les pattes d'un petit lion, gardien de l'urne. Une dédicace, dont subsistent deux lignes, est gravée sur la base du bloc : [...]. us eq (ues) Rom(anus) [...]. / [...] Nario In [...]

Contexte historique

Historique

Attribué par J.J. Hatt à l'atelier du 'maître du mithraeum de Koenigshoffen'.

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Mackwiller (lieu de découverte) ; fouilles ; (1955, date de découverte) ; (HATT Jean-Jacques, découvreur)

Précisions découverte

Deux campagnes de fouilles se sont succédé en 1955 (fouille d'urgence) et 1956 (dégagement et étude du bâtiment). La découverte a été faite en avril 1955 dans la carrière de M. Schneider (de Bust), anciennement carrière Rauscher. Le site se localise à quelques mètres à l'ouest d'une borne marquant la séparation entre le ban de Mackwiller et celui de Waldhambach, au lieu-dit Siltzberg (Cadastre Mackwiller, section B2, parcelles 6 et 7 et cadastre Waldhambach, section F2, parcelle 8 et E2, parcelle 52). Découverte signalée à l'instituteur qui a communiqué l'information à la presse (DNA, mercredi 20 avril 1955), puis par M. Wiedenhoff de Saverne.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Informations complémentaires

Bibliographie

WILLEUMIER, Pierre, Inscriptions latines Trois Gaules, Paris, 1963 (XVIIe supplément à GALLIA) (p. 157, n° 380) HATT, Jean-Jacques, 'Découverte à Mackwiller d'un sanctuaire de Mithra', CAAAH, 1957, p. 51-90 (p. 51/90, Fig. 16) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 27 a à z) FLOTTE, Pascal , FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 411-413, fig. 294 et 296.)

1/2
Grand relief mithriaque_0