Aeon léontocéphale

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 2436 ; 5492 (Espérandieu)

Dénomination

stèle

Titre

Aeon léontocéphale

Période de création

1er quart 3e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (gris), taillé, haut-relief

Mesures

Hauteur en cm 63 ; Largeur en cm 42 ; Epaisseur/Profondeur en cm 17

Etat du bien

Incomplet, Incomplet

Précisions sujet représenté

Figure de dieu oriental barbu, debout, de face. La sculpture a été endommagée dans l'incendie de la Bibliothèque en 1870, le visage, la main et l'aile droite du dieu ont disparu, de même que la tête du lion. Le personnage est vêtu d'un pagne noué autour de la taille, dont un pan retombe sur le ventre, laissant le bas des jambes bien dégagé. Deux doubles paires d'ailes sont fixées dans le dos de la divinité. La tête, qui semble être celle d'un vieillard, était pourvue d'une barbe abondante dont seules subsistent encore les longues mèches parallèles torsadées. De la main droite levée (aujourd'hui brisée), il semblait tenir une clef comme cela est également le cas sur une stèle mithriaque à personnage léontocéphale de Heddernheim, conservée au Musée de Francfort, dans le creux du bras gauche repose obliquement un long bâton dont la partie supérieure a disparu et que le personnage maintient contre lui de la main gauche. Un lion, dont la tête baissée a été brisée, est placé derrière lui, marchant vers la gauche, le corps est allongé et les pattes solidement campées au sol. Un document d'avant 1870 livre une représentation très réaliste du fauve, dont la crinière se déploie autour de la tête en touffes irrégulières, tandis que la gueule s'ouvre sur une double rangée de dents. Sous la tête du lion, est placé un type de récipient fréquent en contexte mithriaque : il s'agit d'une coupe autour de laquelle s'enroule un serpent dardant une courte tête vers l'avant. Notes : Ce personnage a parfois été associé à Chronos, les attributs du dieu semblent toutefois plaider plutôt pour un contexte mithriaque, comme cela est le cas pour le monument retrouvé dans l'un des sanctuaires mithriaques de Heddernheim (Esp. X, 1931, n° 155), très proche par son iconographie de celui de Strasbourg.

Contexte historique

Historique

Moulages à Saint-Germain et à Nancy

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; travaux ; (1866, date de découverte)

Précisions découverte

Découverte rue du Fossé des Tanneurs, faite en 1866 lors – de l'aménagement d'une cave ; la stèle a été endommagée lors de l'incendie de la Bibliothèque en 1870.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, ancien fonds, Strasbourg, musée archéologique

Date acquisition

1866

Informations complémentaires

Bibliographie

ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome VII, Gaule germanique, 1ère partie, Germanie supérieure, Paris, 1918 (n° 5492) Revue d'Alsace, 1866 (p. 417) BSCMHA, 2e série, V, 1867 (Séance du Comité du 15 avril 1867, communication de de Morlet, p. 65) SAUM A., Bulletin Monumental, XXXIII, 1867 (p. 308) LONGPERIER de, Bulletin des Antiquaires de France, X, 1868 (p. 147) STRAUB, Alexandre, 'Souvenirs et restes d'anciens monuments disparus en Alsace depuis le XVIIIe siècle', Bulletin SCMHA, 2e série, XIII, 1888, p. 361-377 (p. 376) CUMONT, Franz, Textes et monuments relatifs aux mystères de Mithra II, Paris, 1896 (p. 340) HENNING, Rudolf, Denkmäler der elsässischen Altertumssammlung zu Strassburg i. Els., Strasbourg, 1912 (p. 51 et pl. XLVII, n° 10) FORRER, Robert, 'Das Mithra-Heiligtum bei Strassburg', Bulletin SCMHA, 2e série, tome XXIV, 1915, p. 1-133 (p. 105, pl. XXVI) FORRER Robert, Strasbourg-Argentorate préhistorique, gallo-romain et mérovingien, Strasbourg, 1927 (tome 2, pl. CXLVI) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 104 (faux n° 11375)) HATT, Jean-Jacques, 'Strasbourg romain', dans LIVET, Georges, RAPP, Francis (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. I. Strasbourg des origines à l'invasion des Huns, Strasbourg, éd. DNA 1980, p. 75-296 (p. 231-233) -12 Aux origines de Strasbourg, cat. expo., Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988 (p. 171, n° 137 (notice de F. PETRY)) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 120, n° 40) BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 342-343)

1/3
Aeon léontocéphale_0